Apple-BlackFriday.png

Les bonnes affaires Apple, c'est aujourd'hui pour le BlackFriday et uniquement jusqu'à minuit !

C'est un très bon plan si vous avez des achats de produits Apple à réaliser pour Noël. C'est souvent rare de trouver des bonnes affaires sur les produits Apple en cette période, profitez-en !

Pour bénéficier du x15 sur les Rakuten Super Points, l'inscription se déroule ici.

iPad Air 2 16 go

iPad_Air_2_16_go.jpg

Prix: 459.90€ (livraison gratuite) et 68.99€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés !

  • Il revient donc à 390.91€ (voir l'offre)
  • Prix d’origine : 499€
  • Meilleur prix marché : 478.90€

Apple iPad Mini 3 16 Go

Apple_iPad_Mini_3_16_Go.jpg

Prix: 389.39€ (livraison gratuite) et 58.41€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés !

  • Il revient donc à 330.98€ (voir l'offre)
  • Prix d’origine : 399€
  • Meilleur prix marché : 394€

Apple iPad Air 16 Go Wi-Fi gris sidéral

Apple_iPad_Air_16_Go_Wi-Fi.jpg

Prix: 334.90 – 25 = 309.90€ (livraison gratuite) et 46.49€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés !

  • Il revient donc à 263.41€ (voir l'offre)
  • Prix d’origine : 489.90€
  • Meilleur prix marché : 359.99€

Dispo : Uniquement chez le vendeur Swiss Destock avec le code SWI25300

Apple iPad mini Retina Wi-Fi 16 Go

Apple_iPad_mini_Retina_Wi-Fi_16_Go.jpg

Prix: 274.95€ (livraison gratuite) et 41.24€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés !

  • Il revient donc à 233.71€ (voir l'offre)
  • Prix d’origine : 399€
  • Meilleur prix marché : 278.99€

iPhone 6 16go

iPhone_6_16go.jpg

Prix: 683.90€ (livraison gratuite) et 102.58€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés !

  • Il revient donc à 581.32€ (voir l'offre)
  • Prix d’origine : 709€
  • Meilleur prix marché : 684.89€

Apple MacBook Pro MD101F/A - 13.3"

Apple_MacBook_Pro_MD101FA_-_13.3.jpg

Prix: 1039.99€ (livraison gratuite) et 156€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés !

  • Il revient donc à 883.99€ (voir l'offre)
  • Prix d’origine : 1048.30€
  • Meilleur prix marché : 999.98€

Apple MacBook Air MD760F/B - 13.3"

Apple_MacBook_Air_MD760FB_-_13.3.jpg

Prix: 964.99€ (livraison gratuite) et 144.75€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés !

  • Il revient donc à 820.24€ (voir l'offre)
  • Prix d’origine : 999€
  • Meilleur prix marché : 868.90€

rss mort

Vous connaissez très probablement Feedburner, le service acquis par Google en 2007 pour 100M$ selon les rumeurs et qui permet aux blogs et aux autres sites de centraliser la diffusion de leurs flux RSS. Petite anecdote au passage, ce service a été créé par Dick Costolo, le fondateur de Twitter.

Aujourd'hui, le service Feedburner survit tant bien que mal sur la toile et n'apporte plus aucun chiffre d'affaire à Google depuis que l'option Adsense a été retirée de la plateforme en 2012. Sa feuille de style monocolonne de 800px "has been" commence à dater et plus aucun bug ne semble remonter dans le flux RSS des bugs connus depuis 2013. Tout fait penser que ce service va prochainement disparaître de la toile, comme de nombreux autres.

Feedburner est un problème pour Google, car le jour où ce service disparaît, c'est la majorité des souscriptions de flux sur la toile qui disparaissent. Aujourd'hui, si vous regardez de près les URL des flux RSS que vous suivez, la plupart ont des URL feedburner.

feedburner

Alors pourquoi Google continue-t-il à maintenir ce service opérationnel ? Quelle solution Google peut-il mettre en place pour éviter l'effet "Big Bang" lié la suppression de cette plateforme ?

Il est vrai que Google n'aime pas les flux RSS, car ils réduisent le nombre hit sur les pavés de publicité Adsense, cependant est-ce que le Web peut-il réellement fonctionner sans flux RSS ? Est-ce que le modèle vers lequel pousse Google suite à la suppression pure et dure du service Google Reader est un modèle vers lequel tout le monde veut aller ?

De plus en plus je me dis que nous utilisons le Web d'une manière différente des plus jeunes générations et que les flux RSS sont seulement utilisés par les papys de la toile. Les flux RSS sont donc voués à disparaître avec notre génération ? Est-ce que les réseaux sociaux peuvent réellement remplacer un bon vieux lecteur de flux RSS ?

Pour les webmestres qui veulent anticiper au mieux la mort prochaine de Feedburner, il existe une option cachée dans l'onglet "My Account" qui permet d'avoir la main sur l'URL exposée par Feedburner et de pointer sur son propre domaine.

feedburner

Cette option s'appelle "My Brand" et vous permettra en cas de mort subite de Feedburner, de récupérer tous vos derniers abonnés, mais pas vos abonnés les plus anciens malheureusement.

NB : Si jamais vous êtes abonné à ce blog via l'adresse feedburner de mon flux RSS, vous pouvez vous abonner sur cette nouvelle URL qui migrera toute seule le jour où Feedburner tombera : http://feeds.geeek.org.

Adieu RSS !


Update 22/09/2014 : Le mode de redirection DNS fourni par Feedburner ne semble plus fonctionner correctement.

cookies CNIL

Les cookies et autres traceurs espionnent vos longues heures passées sur Web. Certains réseaux sociaux, agences publicitaires, éditeurs suivent une grande partie de votre parcours numérique sur la toile sans que vous vous en rendiez compte. Sauf parfois, lorsque certains pavés publicitaires vous collent d'un peu trop près sur tous les sites sur lesquels vous allez.

C'est avec ce constat qu'une directive Européenne a été votée en 2011 afin de limiter les abus sur l'utilisation des cookies et d'offrir aux utilisateurs du Web plus de liberté et d'anonymat.

Cette directive Européenne appliquée en France par la CNIL rend actuellement Google Analytics illégal en France. L'ensemble des sites utilisant Google Analytics doivent suivre les recommandations de la CNIL pour demander l'accord préalable de l'utilisateur avant qu'un cookie ne soit créé sur son navigateur.

Les trois principaux types de cookies actuellement considérés comme illégaux par la CNIL sans un consentement préalable de l'utilisateur sont :

  • les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée ;
  • certains cookies de mesure d'audience (cas de Google Analytics);
  • les cookies des réseaux sociaux générés notamment par leurs boutons de partage lorsqu'ils collectent des données personnelles sans consentement des personnes concernées.

Si vous souhaitez voir les sites qui ne jouent pas le jeu, la CNIL met à disposition une application OpenSource pour analyser les échanges de cookie et identifier à qui profitent les cookies qui sont créés sur votre ordinateur. Cet outil s'appelle CookieViz et est disponible gratuitement sur le profil GitHub de la CNIL. Il consiste en un proxy capable d'analyser les échanges HTTP afin d'identifier qui crée les cookies et qui les utilise.

Il existe aussi d'autres solutions, non OpenSource, mais plus simples à utiliser comme le plugin Collusion disponible sur Firefox et Chrome.

Les premiers contrôles d'usage des cookies sur la toile seront réalisés à partir d'octobre 2014 par la CNIL. Google devrait donc peut-être proposer une solution d'ici les 15 prochains jours afin de simplifier la vie des millions de Webmestres utilisant Google Analytics.

Si ce n'est pas le cas, vous devrez choisir entre basculer sur Piwik (n'oubliez pas de suivre les recommandations de la CNIL sur la configuration de Piwik) ou d'ajouter un bandeau de consentement pour chaque nouveau visiteur


Crédits photo : University of Scranton Weinberg Memorial Library

Facebook.png

Voici trois preuves que Facebook est en train de préparer un univers 3D virtuel pour pouvoir rencontrer ses amis et échanger avec eux.

  • 2010 : Facebook embauche l'ancien directeur technique de Second Life et rachète sa startup.
  • 2013 : La dernière refonte graphique du site est juste un leurre pour montrer que Facebook innove. En réalité, l'innovation se trouve ailleurs.
  • 2014 : Facebook rachète Oculus Rift deux milliards de dollars pour permettre de rentrer en immersion dans des univers 3D.

L'avenir des réseaux sociaux se trouve dans la 3D et la réalité augmentée.

Il y a fort à parier que Facebook va annoncer un univers virtuel en 3D comparable à Second Life avec de la réalité augmentée d'ici les prochains mois, voire l'année prochaine.

Facebook

Qu'en pensez-vous ?

A l'heure du post-effondrement de la bulle des cryptomonnaies, voici une infographie comparative intéressante entre le Litecoin et le Bitcoin.

Le Litecoin devrait à terme atteindre 25% de la valeur du Bitcoin, soit normalement approximativement 10x sa valeur actuelle.

Deux articles dans cette même thématique devraient vous intéresser :

Litecoin-vs.-Bitcoin-Top-two-cryptocurrencies-compared-INFOGRAPHIC.png

(Source de l'infographie : Bitecoinexaminer.org)

bitcoin-litecoin-logo.jpg

Vous suivez de plus où moins loin le marché des crypto-monnaies sur la toile ? Vous souhaitez aller plus loin en jouant sur les fluctuations sauvages et non contrôlées du Bitcoin, du Litecoin et des autres monnaies virtuelles moins connues ?

Je me suis amusé à développer une librairie Java pour accéder aux API de la plateforme BTC-e, l'une des places de marché parmi les plus célèbres d'Internet.

https://github.com/ltoinel/BtceClientApi

Il ne vous reste qu'à développer l'intelligence du robot pour savoir quand acheter et quand revendre.

L'API vous permet de d'acheter et de vendre presque toutes les crypto-monnaies existantes sur le marché mondial, la difficulté réside à faire les bons choix.
Une fois votre robot programmé, il s'occupera tout seul des transactions à votre place.

Voici un exemple d'utilisation de ma librairie Java :

// You can retrieve the following key and secret on https://btc-e.com/profile#api_keys
String key = "XXXXXXX-XXXXXXX-XXXXXXX-XXXXXXX-XXXXXXX";
String secret = "XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX";

// Instanciate a new client
BtceClientTradeApi btceClientTradeApi = new BtceClientTradeApi(key,secret);

// Retrieve the account info
AccountInfo accountInfo = btceClientTradeApi.getAccountInfo();

// Make a trade
Transaction transaction = btceClientTradeApi.trade(Pair.ltc_eur, TransactionType.buy, 10, 0.1);

// Cancel an order
Transaction canceledTransaction = btceClientTradeApi.cancelOrder(orderId,Pair.ltc_eur);

N'hésitez pas à poser une étoile sur mon projet GitHub et à me faire des retours sur le code produit.

Remarque : Ces marchés sont très volatils depuis 3 semaines, BTC-e ne possède aucun engagement et peut disparaître du jour au lendemain. Soyez très vigilant concernant l'argent placé sur ce type de plateforme.

Happy coding !

bitcoin-litecoin-logo.jpg

Les dernières news diffusées sur Internet sur les belles histoires autours du Bitcoin déchaînent la valorisation de cette crypto-monnaie encore assez peu connue des spéculateurs.
Résultat, les cours s'enflamment au profit des "mineurs" qui ont cumulé ces précieuses monnaies grâce à leur GPU/CPU et des geeks qui ont cru à cette monnaie dès sa création.

Le marché du Bitcoin s'est envolé au-dessus de 1000$ depuis quelques jours. Les heureuses personnes qui ont acheté pour 30$ de Bitcoin en 2009 sont devenues millionnaires à l'heure d'aujourd'hui. C'est par exemple le cas Kristoffer Koch qui a acheté 5000 Bitcoins contre $26.60 en 2009 et qui vient de s'acheter un magnifique appartement grâce à son investissement initial.

bitecoin-speculation.png

Comment cela fonctionne ?

Chaque crypto-monnaie possède un nombre de pièces qui va évoluer jusqu'à atteindre un seuil, dans le cas du Bitcoin, 21 millions de Bitcoin seront écoulés sur le marché soit 4 fois moins que le Litecoin considéré comme l'équivalent de l'argent face à l'or. Les transactions sont validées par des "mineurs" qui mettent à disposition du réseau une certaine capacité de calcul afin de valider des blocs de transactions effectuées sur le réseau. En fonction du nombre de pièces sur le réseau et des investissements effectués, chaque crytpo-monnaie possède une valorisation qui évolue en permanence.

Il n'existe pas de point central qui référence toutes les transactions, le réseau peer-to-peer est garant de l'intégrité des données et surtout qu'une pièce n'appartient qu'à un seul propriétaire à un moment 'n'.
Pour cela, la monnaie est cryptée avec un mécanisme clef asymétrique. Lors de l'échange d'un coin, celui-ci est chiffré avec la clef publique de la personne recevant la pièce.

Comment investir et où investir ?

Je vous conseille vivement de ne pas investir sur du Bitcoin, mais de chercher un profit sur des crypto-monnaies moins connues comme le Litecoin ou alors le Feathercoin par exemple.
Contrairement au Bitcoin, ces monnaies sont encore assez peu accessibles et moins connues que le Bitcoin, pour en acheter il faut avoir un peu de patience car les étapes sont longues avant que vos précieux euros se transforment en crypto-monnaie.

La première étape est de créer un compte sur un place d'échange, la plus connue pour le Litecoin est BTC-e. N'oubliez pas de sécuriser votre compte avec Google Authenticator pour éviter tout vol d'identité de votre compte.

Ensuite, créez un compte sur OKPay, OKPay fera le relais entre votre banque et la plateforme BTC-e. C'est la plateforme qui prend actuellement le moins de taxe pour transférer de l'argent sur BTC-e à partir d'une source d'argent en Euros.

Une fois compte OKPay vérifié (cela peut prendre quatre jour, 4 heure via le paiement d'une vérification express), votre virement bancaire effectué et votre compte BTC-e alimenté, vous pourrez vous aussi jouer au trader de crypto-monnaie.

A ce sujet, BTC-e met à disposition un superbe outil temps réel (ou presque), qui se prénomme Meta Tradder 4. Celui-ci peut être utilisé sur PC et Smartphone. Il vous faudra cependant penser à virer de l'argent sur ces comptes MT lors de la créations des clefs.

Enfin, si vous voulez aller plus loin et rentrer dans l'idée de faire du vrai spéculatif, des "bots" existent et vous permettent de spéculer 24h/24h avec ces nouvelles monnaies en jouant sur leur valorisation très instable.
Attention, contrairement à la bourse, tous les coups sont permis !

NB : Si vous souhaitez m'envoyer des BitCoins que vous auriez en trop, voici mon adresse : 1Ga1pTmLdUrHaqT51YYg5Y7bzcsuMVHEiD

facebook-logo.jpg

Vous trouvez l'interface de gestion de ses amis Facebook mal conçue ? Moi aussi !

Plusieurs clics sont nécessaires par contact pour permettre leur suppression. Ce qui rend la tâche très difficile, voire impossible lorsque l'on souhaite supprimer une longue liste de contacts.

Heureusement les plugins GreaseMonkey pour Firefox et TamperMonkey pour Chrome existent et permettent d'automatiser un certain nombre d'actions inutiles. Ces plugins permettent d'exécuter des scripts Javascript tiers et d'ajouter des fonctionnalités manquantes à vos sites Web préférés.

Une fois le plugin installé dans votre navigateur, il vous suffit d'installer ce script pour voir apparaître une nouvelle fonctionnalité de suppression d'amis en masse dans l'écran de gestion de ses amis Facebook. C'est le seul script que j'ai trouvé et qui est compatible avec la structure HTML du site actuel.

facebook-suppression-amis.jpg

Il vous suffit de cliquer sur les checkbox devant chacun des contacts que vous souhaitez supprimer et de cliquer sur le bouton "Delete Selected Friends". Le script s'occupera d'appeler le service de suppression de contact à votre place pour chacun des contacts sélectionnés.

Cela vous permettra de supprimer des dizaines et même des centaines d'amis en quelques secondes au lieu de plusieurs minutes.

Attention tout de même aux scripts que vous pouvez trouver sur userscripts.org. N'oubliez pas de vérifier leurs commentaires et leur notation avant de les utiliser. Certains peuvent contenir du code malicieux.

google-fonts.png

Vous souhaitez remplacer la bonne vieille police Arial de votre site Internet et vous n'avez pas encore d'idée de la police vous allez retenir ?

Voici une solution simple et rapide permettant de changer les polices de votre site Internet avec les polices disponibles sur Google Fonts.

Il s'agit de l'extension Google Font Previewer pour Chrome disponible gratuitement sur le Chrome Web Store.

google-chrome-font-previewer.jpg

Une fois installée, cette extension vous permettra de tester un clic le rendu de votre site avec la police de votre choix parmi les nombreuses polices mises à disposition par Google.

N'hésitez pas à utiliser la fonctionnalité de gestion des favoris proposée par l'extension afin de réaliser une première sélection à chaud avant de finaliser votre choix parmi l'ensemble des polices pré-sélectionnées.

google-news.gif

Vous avez un blog ?

Vous vous êtes très certainement déjà demandé comment organiser les catégories d'articles sur son blog afin qu'ils soient les plus compréhensibles par tous vos visiteurs.

Voici une solution simple, s'inspirer de ce qui existe déjà, Google Actualité propose une hiérarchisation standardisée des contenus. Cette hiérarchisation est plutôt simple et répond bien à toutes les thématiques de blog :

  • Football américain (Sports)
  • Arts (Divertissements)
  • Athlétisme (Sports)
  • Automobile (Mode de vie)
  • Badminton (Sports)
  • Baseball (Sports)
  • Basket-ball (Sports)
  • Livres (Divertissements)
  • Boxe (Sports)
  • Économie
  • Célébrités (Divertissements)
  • Baseball à l'université (Sports)
  • Basket-ball à l'université (Sports)
  • Football à l'université (Sports)
  • Sports à l'université (Sports)
  • Entreprises (Économie)
  • Informatique (Technologie)
  • Cricket (Sports)
  • Culture (Mode de vie)
  • Cyclisme (Sports)
  • Activité économique (Économie)
  • Enseignement
  • Divertissements
  • Environnement (Science)
  • Hockey sur gazon (Sports)
  • Alimentation et boissons (Mode de vie)
  • Géographie (Science)
  • Golf (Sports)
  • Handball (Sports)
  • À la une
  • Santé
  • Sports au lycée (Sports)
  • Maison et jardinage (Mode de vie)
  • Humour
  • Hockey sur glace (Sports)
  • Industrie (Économie)
  • Internet (Technologie)
  • Juridique
  • Mode de vie
  • Local
  • Bourse (Économie)
  • Cinéma (Divertissements)
  • Musique (Divertissements)
  • France
  • Jeux Olympiques (Sports)
  • Éditoriaux
  • Technologies personnelles (Technologie)
  • Politique
  • Sports mécaniques (Sports)
  • Religion
  • Rugby (Sports)
  • Satire
  • Science
  • Football (Sports)
  • Espace (Science)
  • Sports
  • Tennis de table (Sports)
  • Technologie
  • Tennis (Sports)
  • Théâtre (Mode de vie)
  • Voyages (Mode de vie)
  • Télévision (Divertissements)
  • Jeux vidéo (Technologie)
  • Insolite
  • International

Cette liste de catégories est une très bonne base de travail pour remettre au propre son blog et repartir sur de bonnes bases pour la suite.

Qu'en pensez-vous ?