Mot-clé - Android

Fil des billets - Fil des commentaires

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

htc dream android

Android a bien évolué depuis cette époque où le HTC Dream venait d’apparaître sur le marché français via Orange.

En terme de qualité de l'interface, de réactivité et de capacité système, les choses ont bien changé ! A l'époque, il fallait tout débourser plusieurs centaines d'euros pour ce fleuron de la technologie Android ;-)

La réactivité de l'écran n'était pas bonne, les applications étaient très lentes et limitées ... En 5 ans, Android a pris une très grande partie du marché des smartphones vendus dans le monde.

Aujourd'hui, même madame Michu possède un téléphone Android sans le savoir. La 3G/4G est presque inclus de base dans tous les forfaits mobiles et les terminaux Android sont vendus à des tarifs très agressifs.

Souvenez-vous, c'était il y a 5 ans ...

power-outage.png

Vous souhaitez être prévenu rapidement par SMS en cas de coupure de courant à votre domicile à votre lieu de travail ? Voici une solution très simple et peu onéreuse que vous pouvez mettre en place.

Cette solution consiste à utiliser un vieux téléphone Android équipé d'une SIM Free Mobile à 0€ ou 2€.

Une application Android "Power Outage Alarm" vous permet d'être alerté par SMS à la moindre coupure de courant. Il suffit d'installer l'application et de configurer le numéro de téléphone contacter. Au moindre arrêt de l'alimentation du téléphone, un SMS sera transmis automatiquement pour vous prévenir de la coupure de courant, cela peut-être pratique si votre système d'alarme ne fonctionne pas sur un onduleur ou si vous avez des systèmes critiques à superviser (chambre frigorifique, baie de serveur ...).

Pour les geeks, il est possible de développer très simplement une application similaire. L’événement transmis par le système Android est ACTION_POWER_CONNECTED lorsque que le téléphone est alimenté et ACTION_POWER_DISCONNECTED lorsque le téléphone n'est plus alimenté.

Il vous suffira donc de remplir le Manifest avec les bons Intent à écouter:

<receiver android:name=".PowerConnectionReceiver">
  <intent-filter>
    <action android:name="android.intent.action.ACTION_POWER_CONNECTED"/>
    <action android:name="android.intent.action.ACTION_POWER_DISCONNECTED"/>
  </intent-filter>
</receiver>

Vous pourrez ainsi envoyer un SMS dès lors que l'un de ces deux événements se produisent :

public class PowerConnectionReceiver extends BroadcastReceiver {
  @Override public void onReceive(Context context, Intent intent) {
        if(intent.getAction() == Intent.ACTION_POWER_CONNECTED) {
            // Envoi de SMS pour informer du retour de courant.
        } else if(intent.getAction() == Intent.ACTION_POWER_DISCONNECTED){
            // Envoi de SMS pour informer de l'arrêt de courant.
        }
}

Par contre, je n'ai aucune idée du coût que cela peut représenter de laisser brancher un téléphone et la durée de vie de la batterie si celle-ci est mise en charge en permanence ...

sms-gateway-android.png

Qui n'a pas rêvé d'envoyer gratuitement des SMS via Webservices REST ? Il existe sur la toile de nombreuses API pour envoyer des SMS, mais elles sont malheureusement généralement payantes.

Il est désormais possible de construire sa propre Gateway SMS, il vous suffit pour cela de trois ingrédients :

  • Une carte SIM Free à 0 euros avec un forfait illimité de SMS.
  • Un vieux téléphone Android inutilisé.
  • L'application Android SMS Gateway.

L'application Android SMS Gateway possède deux fonctionnalités intéressantes pour un développeur. Elle est en effet capable d'appeler un webservice REST tiers dès qu'un SMS est reçu et elle expose un webservice REST pour permettre l'envoi de SMS à partir d'un applicatif tiers.

gateway-sms.jpg

Voici à titre d'exemple un script Node JS permettant d'envoyer un SMS via un appel HTTP au webservice REST exposé par l'application Android SMS Gateway :

var request = require('request');

function send(phone,message){

     // Set the headers
     var headers = {
        'User-Agent':       'Domogeek/'+config.version,
        'Content-Type':     'application/x-www-form-urlencoded'
     }

     // Configure the request
     var options = {
        url: "http://montelephone:9090/sendsms",
        method: 'GET',
        headers: headers,
        qs: {'phone': phone, 'text': message}
     }

     // Start the request
     request(options, function (error, response, body) {
        if (!error && response.statusCode == 200) {
            console.info('SMS sended to: %s => %s', phone, message);
        } else {
            console.error('SMS error : %s => %s', error, message);
        }
     });
}

Enfin, voici un exemple de script pour traiter les SMS reçus via un simple script Node JS / Express de quelques lignes :

/**
 * HTTP GET /sms
 * Returns:
 */

app.get('/sms', function (req, resp, next) {

    if (!req.query['phone']){
        resp.json(400, { message: "Missing phone number"});
    }

    var phone = req.query['phone'];
    var message = req.query['text'];
   
    ....
}

Vous voilà désormais prêt à jouer avec votre passerelle de SMS pour superviser vos serveurs pour bien remonter des alertes de votre système domotique. A vous votre API REST de SMS gratuits !

doorbot-header.jpg

J'ai testé pour vous le Doorbot, un visiophone Wifi permettant de vous transmettre les flux vidéos des personnes qui sonnent à votre porte directement sur votre smartphone.

Mon instinct geek m'a fait acheter le Doorbot aux US pour équiper l'entrée de ma maison afin de ne plus louper aucun colis.
Le Doorbot est pour le moment commercialisé que depuis le site Internet getdoorbot.com. Prévoyez un budget de 199$ et 20$ de frais de transport. Avec le iDoorCam, le Doorbot fait parti des nouveaux objets connectés de la maison de demain.

Le Doorbot reste très accessible comparé aux solutions non IP d'entrée de gamme comme celles commercialisées par Extel ou Somfy.
Il se branche soit sur une sonnette existante alimentée par un courant alternatif entre 8 et 24V, soit directement sur votre mur sans aucune alimentation externe grâce à sa batterie interne.

Il y a deux avantages à le connecter sur un circuit de sonnette existant :

  • Votre sonnette sonnera dans tous les cas, même si votre téléphone est éteint.
  • Votre Doorbot sera tout le temps alimenté en énergie, vous n'aurez pas besoin de recharger sa batterie en USB régulièrement.

Au niveau logiciel, vous avez besoin que d'un terminal iOS ou Android pour paramétrer l'engin.
Pour cela, installez préalablement l'application Doorbot sur votre terminal mobile, appuyez ensuite sur le bouton de la sonnette et connectez vous en Wifi à l'appareil depuis votre terminal mobile via le hotspot temporaire créé par le Doorbot le temps du paramétrage.

L'application reconnaîtra automatiquement l'appareil et vous proposera de configurer son réseau Wifi qui lui permettra d'échanger avec Internet.
Cela se fait en deux minutes top chrono. Une fois paramétré, vous pourrez ajouter une liste d'utilisateurs qui pourront avoir accès à votre visiophone depuis leur terminal mobile.

doorbot-1.png doorbot2.png

Au niveau accessoires, on peut dire que les personnes de Doorbot ne sont pas radins. Ils ont prévu large :

  • Un câble USB <-> Micro USB pour recharger la batterie si vous prévoyez de ne pas le connecter sur une sonnette existante. Ce câble n'était pas vraiment utile.
  • Un tournevis avec un format de vis propriétaire pour éviter les vols.
  • Un foret de bonne dimension accompagné de quatre vis et chevilles. Pratique si vous ne bricolez jamais, il vous faudra tout de même trouver une perceuse !
  • Un mini niveau pour vous permettre d'installer le Doorbot bien parallèle au sol.

doorbot-accessoires.jpg

Au niveau hardware, ce gadget se repose sur le chipset GS1011M commercialisé par Gainspan une spin-off d'Intel Corporation.
L'antenne Wifi que l'on visualise sur la gauche du boitier (câble noir) semble bien avoir été prévu, la coque en acier est peut-être un frein à la qualité du signal reçu par l'appareil ?

doorbot-inside.jpg

Bref, ce gadget bien pratique va trouver sa place sur le mur de mon entrée dès que j'aurai réussi à mettre un point d'accès Wifi suffisamment près pour permettre au Doorbot d'obtenir une qualité de réseau décente.
Vous l'aurez compris, ce gadget fonctionne seulement si vous avez du Wifi de bonne qualité accessible depuis votre entrée.

On aime :

  • La simplicité d'installation.
  • Son prix !
  • Sa petite taille, j'imaginais un produit beaucoup plus gros.
  • Le nombre d'accessoires fournis, pratique pour les petits bricoleurs.
  • Le temps de réception des messages push sur iOS, c'est pratiquement immédiat.
  • La qualité du joint d'étanchéité. J'ai tout de même un doute sur l'étanchéité du port USB et de la zone de réglage de la caméra.

On n'aime pas :

  • L'architecture centralisée de la solution, les flux vidéo passent par les datacenter Doorbot aux USA. Que se passera-t-il le jour où Doorbot arrête de commercialiser sa solution ? Comment Doorbot va absorber le coût de maintenance et d'hébergement de ces serveurs ? Doorbot va-t-il ouvrir son système pour permettre d'être indépendant de leurs serveurs ?
  • La pauvre qualité de la vidéo et du son liée au fait que les vidéos traversent deux fois l'atlantique avant atterrir sur votre mobile.
  • Il n'existe aucune solution pour connaitre le firmware installé dans l'appareil.
  • En cas de mauvaise qualité de la vidéo, il n'est pas possible de recevoir que le son.
  • Le vis qui permet de retenir le Doorbot à son socle, je n'ai pas essayé de tirer dessus, mais je reste dubitatif de sa solidité. Enfin, le socle fourni est construit dans un plastique assez souple.
  • Aucune photo n'est attachée lors des appels manquants. La personne qui sonne n'a pour le moment pas la possibilité de laisser un message vocal.

http://www.getdoorbot.com

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

GDG_Nantes_-_OK_Nantes.JPG

Pour les absents de la soirée Google Glass organisée par le GDG Nantes au Stéréolux, voici les slides de présentation technique détaillant le développement d'applications Google Glass.


Les apps Google Glass sont ni plus ni moins que des apps Android compilées avec le SDK 4.0.3 et bénéficiant de quelques API supplémentaires apportées par le GDK Sneak Peek.
Les développeurs Android peuvent rapidement développer des apps Google Glass, il faut préalablement comprendre l'usage de la timeline et des cards.

Si vous souhaitez découvrir les API du GDK, vous pouvez télécharger le GDK via une option du SDK Manager Android sur la version 15 des API Android.

smartphone-revolution.jpg

Cela fait quelque temps que l'univers iOS/ Android stagne, il est temps de passer à autre chose, une nouvelle ère. Android 5 / iOS 8 arrivent à grands pas et risquent bien de bouleverser quelques-unes de nos habitudes.

Que pouvons-nous attendre des prochaines générations de Smartphone ?

En attendant l'arrivée en masse des interfaces connectées directement à notre cerveau, nos smartphones / tablettes et autres interfaces connectées deviendront dans un avenir proche notre télécommande pour contrôler l'ensemble de notre vie.

Vous pourrez bientôt demander à Siri d'éteindre la lumière de votre salon, vous pourrez demander à Siri combien de temps vous avez dormi la nuit dernière .... Siri vous écoutera en permanence, vous n'aurez plus besoin d'appuyer sur le bouton pour lui indiquer un ordre.

Bref, le prochain smartphone sera connecté aux dizaines d'objets qui vous entourent au quotidien et sera en mesure de vous aider en contrôlant les objets du quotidien. Votre Smartphone se connectera à votre maison dès que vous serez chez vous et se connectera aux choses qui vous entourent pour jouer le rôle de relais vers Internet lorsque vous vous déplacerez.

Que cela va-t-il changer ?

  • Une normalisation des protocoles d'échanges. C'est aujourd'hui le far west, même si le Z-wave et le Zigbee semblent sortir du lot des protocoles.
  • Une demande plus importante des consommateurs. En leur proposant des usages bout en bout, les clients seront plus demandeur de ce type d'équipement.
  • Une meilleure connaissance de votre corps et de ses besoins.
  • Une approche plus naturelle d'accès aux données via l'augmentation de l'utilisation des commandes vocales dans notre vie des tous les jours.

Etes-vous prêts pour cette prochaine révolution ?

Cette révolution est en marche, Free devrait aussi probablement commercialiser une freebox V7 orientée domotique d'ici la prochaine année.


UPDATE : A peine ai-je eu le temps de finir cet article que Google vient d'annoncer son SDK pour objets connectés ...

Crédits photo : Michel Schmid

openhab-logo.jpg

Vous vous passionnez comme moi par la domotique OpenSource ? Voici OpenHab, un logiciel de domotique interopérable basé sur un bus d’événement.

OpenHab est une application Opensource, développée en Java, capable d’exécuter des scénario domotique lorsque certains événements se produisent.

Pour cela OpenHab fournit :

  • Un moteur d’événements pouvant fonctionner sur un PC ou un Rasberry Pi équipé d'une JVM fournissant par la même occasion un portail Web mobile totalement configurable et des API REST.
  • Des addons permettant à tout matériel (module z-wave, Bluetooth ...) ou service sur Internet (Twitter, Dropbox ...) d'être capable de communiquer avec le bus d’événement OpenHab.
  • Un éditeur de règles permettant de simplifier la création des règles permettant d’exécuter le déclenchement d'actions.
  • Des applications mobiles iOS et Android pour visualiser et déclencher des événements à distance.

Le moteur se base sur la norme OSGI pour permettre aux différents addons d'être chargés et déchargés dynamiquement.

openhab-events.png

Si vous souhaitez tester ce logiciel, une configuration de démo avec des addons est proposée au téléchargement et vous permet de découvrir rapidement les fonctionnalités proposées en standard.
En chargeant le répertoire "configuration" d'OpenHab avec le designer basé sur Eclipse RCP, vous pourrez découvrir comment sont écrites les règles, la description des composants et la structuration de l'interface Web.

openhab-designer.jpg

OpenHab répondra parfaitement aux attentes de passionnés et bricoleurs. Sa souplesse de configuration et la quantité d'addons proposés gratuitement lui permet de réaliser des scénario que même des box domotiques payantes sont aujourd'hui incapables de réaliser.
Son architecture Java lui permet de fonctionner sur tous les environnements du marché et son architecture REST permet de l'interfacer facilement avec des systèmes tiers.

Pour tester ce logiciel de domotique très prometteur, rendez-vous sur :

http://www.openhab.org

visiophone-ip.jpg

Les premiers visiophones connectés accessibles en termes de tarifs commencent à faire leur apparition sur le marché.

Doorbot et iDoorCam sont deux visiophones assez similaires, commercialisés par des startups récentes "crowd-funded" sur la toile. Ces visiophones connectés sont capables de vous joindre partout grâce via l'envoi de messages push en temps réel sur votre tablette ou votre smartphone.

Plus jamais vous ne manquerez le passage d'un postier ou d'un ami chez vous, vous serez en permanence connecté avec le visiophone positionné à l'entrée de votre habitation. Même lorsque vous partirez en vacances à l'autre bout du monde.

Ces visiophones se basent sur le constat que vous avez la plupart du temps un terminal mobile connecté à moins de 3m de vous, ce qui est aujourd'hui vrai ! Alors, pourquoi investir dans un visiophone avec un écran de visio accroché au mur sachant que vous avez tout le temps un terminal mobile à proximité ?

Sur ce constat, Doorbot et iDoorCam proposent des visiophones IP à des prix très agressifs comparés aux visiophones IP habituels dont les premiers prix oscillent autour de 700€.

doorbot-video-feed.jpg

L'un des défauts de ces nouveaux objets connectés concerne leur jeunesse, leur firmware en constante évolution reste encore assez limité. Il n'est pour le moment pas possible d'ouvrir un portail à distance depuis l'application mobile mise à disposition par leurs fabricants. Cette fonctionnalité devrait arriver en avril sur le Doorbot via la possibilité de déclencher à distance une requête HTTP sur le réseau local où est connecté le visiophone.
Ces requêtes pourront pointer vers une box domotique ou un Razberry PI par exemple.

L'autre grand défaut à prendre en compte dès l'achat du visiophone est la qualité de réception de votre réseau Wifi depuis votre porte entrée, est-elle suffisante pour garantir un flux vidéo de qualité ? Pour le moment, le Doorbot souffre d'un problème de visioconférence dès que la qualité du réseau Wifi / Internet est faible.

Voici les présentations officielles de ces deux produits :

Comptez tout de même $199 pour le Doorbot et $165 pour l'iDoorCam.

Le Doorbot peut être connecté à un mécanisme de sonnette classique. Ce branchement lui permettra d'être alimenté en continu en électricité et de vous alerter même si votre tablette et votre téléphone sont en panne de batterie.

Alors, êtes-vous tenté par ce type de gadget ?