Mot-clé - Android

Fil des billets - Fil des commentaires

doorbot-header.jpg

J'ai testé pour vous le Doorbot, un visiophone Wifi permettant de vous transmettre les flux vidéos des personnes qui sonnent à votre porte directement sur votre smartphone.

Mon instinct geek m'a fait acheter le Doorbot aux US pour équiper l'entrée de ma maison afin de ne plus louper aucun colis.
Le Doorbot est pour le moment commercialisé que depuis le site Internet getdoorbot.com. Prévoyez un budget de 199$ et 20$ de frais de transport. Avec le iDoorCam, le Doorbot fait parti des nouveaux objets connectés de la maison de demain.

Le Doorbot reste très accessible comparé aux solutions non IP d'entrée de gamme comme celles commercialisées par Extel ou Somfy.
Il se branche soit sur une sonnette existante alimentée par un courant alternatif entre 8 et 24V, soit directement sur votre mur sans aucune alimentation externe grâce à sa batterie interne.

Il y a deux avantages à le connecter sur un circuit de sonnette existant :

  • Votre sonnette sonnera dans tous les cas, même si votre téléphone est éteint.
  • Votre Doorbot sera tout le temps alimenté en énergie, vous n'aurez pas besoin de recharger sa batterie en USB régulièrement.

Au niveau logiciel, vous avez besoin que d'un terminal iOS ou Android pour paramétrer l'engin.
Pour cela, installez préalablement l'application Doorbot sur votre terminal mobile, appuyez ensuite sur le bouton de la sonnette et connectez vous en Wifi à l'appareil depuis votre terminal mobile via le hotspot temporaire créé par le Doorbot le temps du paramétrage.

L'application reconnaîtra automatiquement l'appareil et vous proposera de configurer son réseau Wifi qui lui permettra d'échanger avec Internet.
Cela se fait en deux minutes top chrono. Une fois paramétré, vous pourrez ajouter une liste d'utilisateurs qui pourront avoir accès à votre visiophone depuis leur terminal mobile.

doorbot-1.png doorbot2.png

Au niveau accessoires, on peut dire que les personnes de Doorbot ne sont pas radins. Ils ont prévu large :

  • Un câble USB <-> Micro USB pour recharger la batterie si vous prévoyez de ne pas le connecter sur une sonnette existante. Ce câble n'était pas vraiment utile.
  • Un tournevis avec un format de vis propriétaire pour éviter les vols.
  • Un foret de bonne dimension accompagné de quatre vis et chevilles. Pratique si vous ne bricolez jamais, il vous faudra tout de même trouver une perceuse !
  • Un mini niveau pour vous permettre d'installer le Doorbot bien parallèle au sol.

doorbot-accessoires.jpg

Au niveau hardware, ce gadget se repose sur le chipset GS1011M commercialisé par Gainspan une spin-off d'Intel Corporation.
L'antenne Wifi que l'on visualise sur la gauche du boitier (câble noir) semble bien avoir été prévu, la coque en acier est peut-être un frein à la qualité du signal reçu par l'appareil ?

doorbot-inside.jpg

Bref, ce gadget bien pratique va trouver sa place sur le mur de mon entrée dès que j'aurai réussi à mettre un point d'accès Wifi suffisamment près pour permettre au Doorbot d'obtenir une qualité de réseau décente.
Vous l'aurez compris, ce gadget fonctionne seulement si vous avez du Wifi de bonne qualité accessible depuis votre entrée.

On aime :

  • La simplicité d'installation.
  • Son prix !
  • Sa petite taille, j'imaginais un produit beaucoup plus gros.
  • Le nombre d'accessoires fournis, pratique pour les petits bricoleurs.
  • Le temps de réception des messages push sur iOS, c'est pratiquement immédiat.
  • La qualité du joint d'étanchéité. J'ai tout de même un doute sur l'étanchéité du port USB et de la zone de réglage de la caméra.

On n'aime pas :

  • L'architecture centralisée de la solution, les flux vidéo passent par les datacenter Doorbot aux USA. Que se passera-t-il le jour où Doorbot arrête de commercialiser sa solution ? Comment Doorbot va absorber le coût de maintenance et d'hébergement de ces serveurs ? Doorbot va-t-il ouvrir son système pour permettre d'être indépendant de leurs serveurs ?
  • La pauvre qualité de la vidéo et du son liée au fait que les vidéos traversent deux fois l'atlantique avant atterrir sur votre mobile.
  • Il n'existe aucune solution pour connaitre le firmware installé dans l'appareil.
  • En cas de mauvaise qualité de la vidéo, il n'est pas possible de recevoir que le son.
  • Le vis qui permet de retenir le Doorbot à son socle, je n'ai pas essayé de tirer dessus, mais je reste dubitatif de sa solidité. Enfin, le socle fourni est construit dans un plastique assez souple.
  • Aucune photo n'est attachée lors des appels manquants. La personne qui sonne n'a pour le moment pas la possibilité de laisser un message vocal.

http://www.getdoorbot.com

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

GDG_Nantes_-_OK_Nantes.JPG

Pour les absents de la soirée Google Glass organisée par le GDG Nantes au Stéréolux, voici les slides de présentation technique détaillant le développement d'applications Google Glass.


Les apps Google Glass sont ni plus ni moins que des apps Android compilées avec le SDK 4.0.3 et bénéficiant de quelques API supplémentaires apportées par le GDK Sneak Peek.
Les développeurs Android peuvent rapidement développer des apps Google Glass, il faut préalablement comprendre l'usage de la timeline et des cards.

Si vous souhaitez découvrir les API du GDK, vous pouvez télécharger le GDK via une option du SDK Manager Android sur la version 15 des API Android.

smartphone-revolution.jpg

Cela fait quelque temps que l'univers iOS/ Android stagne, il est temps de passer à autre chose, une nouvelle ère. Android 5 / iOS 8 arrivent à grands pas et risquent bien de bouleverser quelques-unes de nos habitudes.

Que pouvons-nous attendre des prochaines générations de Smartphone ?

En attendant l'arrivée en masse des interfaces connectées directement à notre cerveau, nos smartphones / tablettes et autres interfaces connectées deviendront dans un avenir proche notre télécommande pour contrôler l'ensemble de notre vie.

Vous pourrez bientôt demander à Siri d'éteindre la lumière de votre salon, vous pourrez demander à Siri combien de temps vous avez dormi la nuit dernière .... Siri vous écoutera en permanence, vous n'aurez plus besoin d'appuyer sur le bouton pour lui indiquer un ordre.

Bref, le prochain smartphone sera connecté aux dizaines d'objets qui vous entourent au quotidien et sera en mesure de vous aider en contrôlant les objets du quotidien. Votre Smartphone se connectera à votre maison dès que vous serez chez vous et se connectera aux choses qui vous entourent pour jouer le rôle de relais vers Internet lorsque vous vous déplacerez.

Que cela va-t-il changer ?

  • Une normalisation des protocoles d'échanges. C'est aujourd'hui le far west, même si le Z-wave et le Zigbee semblent sortir du lot des protocoles.
  • Une demande plus importante des consommateurs. En leur proposant des usages bout en bout, les clients seront plus demandeur de ce type d'équipement.
  • Une meilleure connaissance de votre corps et de ses besoins.
  • Une approche plus naturelle d'accès aux données via l'augmentation de l'utilisation des commandes vocales dans notre vie des tous les jours.

Etes-vous prêts pour cette prochaine révolution ?

Cette révolution est en marche, Free devrait aussi probablement commercialiser une freebox V7 orientée domotique d'ici la prochaine année.


UPDATE : A peine ai-je eu le temps de finir cet article que Google vient d'annoncer son SDK pour objets connectés ...

Crédits photo : Michel Schmid

openhab-logo.jpg

Vous vous passionnez comme moi par la domotique OpenSource ? Voici OpenHab, un logiciel de domotique interopérable basé sur un bus d’événement.

OpenHab est une application Opensource, développée en Java, capable d’exécuter des scénario domotique lorsque certains événements se produisent.

Pour cela OpenHab fournit :

  • Un moteur d’événements pouvant fonctionner sur un PC ou un Rasberry Pi équipé d'une JVM fournissant par la même occasion un portail Web mobile totalement configurable et des API REST.
  • Des addons permettant à tout matériel (module z-wave, Bluetooth ...) ou service sur Internet (Twitter, Dropbox ...) d'être capable de communiquer avec le bus d’événement OpenHab.
  • Un éditeur de règles permettant de simplifier la création des règles permettant d’exécuter le déclenchement d'actions.
  • Des applications mobiles iOS et Android pour visualiser et déclencher des événements à distance.

Le moteur se base sur la norme OSGI pour permettre aux différents addons d'être chargés et déchargés dynamiquement.

openhab-events.png

Si vous souhaitez tester ce logiciel, une configuration de démo avec des addons est proposée au téléchargement et vous permet de découvrir rapidement les fonctionnalités proposées en standard.
En chargeant le répertoire "configuration" d'OpenHab avec le designer basé sur Eclipse RCP, vous pourrez découvrir comment sont écrites les règles, la description des composants et la structuration de l'interface Web.

openhab-designer.jpg

OpenHab répondra parfaitement aux attentes de passionnés et bricoleurs. Sa souplesse de configuration et la quantité d'addons proposés gratuitement lui permet de réaliser des scénario que même des box domotiques payantes sont aujourd'hui incapables de réaliser.
Son architecture Java lui permet de fonctionner sur tous les environnements du marché et son architecture REST permet de l'interfacer facilement avec des systèmes tiers.

Pour tester ce logiciel de domotique très prometteur, rendez-vous sur :

http://www.openhab.org

visiophone-ip.jpg

Les premiers visiophones connectés accessibles en termes de tarifs commencent à faire leur apparition sur le marché.

Doorbot et iDoorCam sont deux visiophones assez similaires, commercialisés par des startups récentes "crowd-funded" sur la toile. Ces visiophones connectés sont capables de vous joindre partout grâce via l'envoi de messages push en temps réel sur votre tablette ou votre smartphone.

Plus jamais vous ne manquerez le passage d'un postier ou d'un ami chez vous, vous serez en permanence connecté avec le visiophone positionné à l'entrée de votre habitation. Même lorsque vous partirez en vacances à l'autre bout du monde.

Ces visiophones se basent sur le constat que vous avez la plupart du temps un terminal mobile connecté à moins de 3m de vous, ce qui est aujourd'hui vrai ! Alors, pourquoi investir dans un visiophone avec un écran de visio accroché au mur sachant que vous avez tout le temps un terminal mobile à proximité ?

Sur ce constat, Doorbot et iDoorCam proposent des visiophones IP à des prix très agressifs comparés aux visiophones IP habituels dont les premiers prix oscillent autour de 700€.

doorbot-video-feed.jpg

L'un des défauts de ces nouveaux objets connectés concerne leur jeunesse, leur firmware en constante évolution reste encore assez limité. Il n'est pour le moment pas possible d'ouvrir un portail à distance depuis l'application mobile mise à disposition par leurs fabricants. Cette fonctionnalité devrait arriver en avril sur le Doorbot via la possibilité de déclencher à distance une requête HTTP sur le réseau local où est connecté le visiophone.
Ces requêtes pourront pointer vers une box domotique ou un Razberry PI par exemple.

L'autre grand défaut à prendre en compte dès l'achat du visiophone est la qualité de réception de votre réseau Wifi depuis votre porte entrée, est-elle suffisante pour garantir un flux vidéo de qualité ? Pour le moment, le Doorbot souffre d'un problème de visioconférence dès que la qualité du réseau Wifi / Internet est faible.

Voici les présentations officielles de ces deux produits :

Comptez tout de même $199 pour le Doorbot et $165 pour l'iDoorCam.

Le Doorbot peut être connecté à un mécanisme de sonnette classique. Ce branchement lui permettra d'être alimenté en continu en électricité et de vous alerter même si votre tablette et votre téléphone sont en panne de batterie.

Alors, êtes-vous tenté par ce type de gadget ?

6.Galaxy_plus_homewizard.png

Vous êtes à la recherche d'un système domotique ouvert qui ne vous impose pas d'acheter tout votre matériel chez un seul constructeur ?

Voici la box HomeWizard, une box domotique supportant différents fabricants de matériel domotique :

Interrupteurs et récepteurs

  • CoCo (tout l’assortiment)
  • Elro (série AB600 et Home Comfort)
  • DI-O, Chacon, Myfox
  • Inter techno

Stations Météo

  • TFA (Sinus, Nexus, Meteotime Duo)
  • Cresta (WXR-710XL, WXR-810, WXR-815, WXR-815LM, PMT-980)
  • IROX (PRO-EC, PRO-X 2)
  • Ventus (W-831, W-928 Ultimate)

Compteurs d’énergie

  • Wattcher
  • HomeWizard EnergyLink

Volets & Portails

  • Moteurs et Modules Somfy RTS
  • Tout moteur électrique via ASUN-650 ou ITL-1000

Caméras IP

  • HomeWizard
  • Foscam (versions SD)

Détecteurs de fumée

  • HomeWizard

L'ensemble du matériel compatible HomeWizard installé dans votre habitation devient pilotable à distance via un smartphone ou une tablette iOS / Android ou depuis n'importe quel navigateur Web.

La box HomeWizard ne plaira pas aux geeks qui préféreront certainement bricoler un Raspberry Pi sous Linux avec un connecteur RFX TRX 433, mais elle répondra à des personnes qui souhaitent intégrer de la domotique rapidement chez eux à moindre coût.

La solution HomeWizard est financièrement bon marché et reste plus accessible que la box Blyssbox de Castorama.

Pour plus d'information sur leur solution, allez faire un tour sur le site HomeWizard. Si vous êtes intéressé par cette solution et que le site Internet HomeWizard ne répond pas à toutes vos questions, n'hésitez pas à aller consulter le manuel utilisateur qui est très riche en informations.

Le seul gros inconvénient de la solution HomeWizard est que l'accès à votre matériel se fait via le portail hébergé par HomeWizard. Le jour où la société décide d'arrêter ses serveurs, votre solution de domotique ne fonctionna plus. C'est un peu ce qu'il s'est passé avec le Nabaztag que vous connaissez certainement. En choisissant une solution 100% centralisée, vous devez faire totalement confiance à la société qui vous fournit les solutions logicielles pour accéder à votre matériel et vous devez aussi vérifier que la société n'utilise pas vos données à votre insu en lisant les conditions d'utilisation du service.


UPDATE : Homewizard propose d'accéder au portail Web de sa box directement via du port forwarding. Intéressant !

predictions-2014.jpg

Suite à mes précédentes prédictions pour 2009, 2011 et 2013, voici mes nouvelles prédictions pour l'année 2014.

Les "Wearables" : Smartwatch, Google Glass ...

Cette année sera l'année des objets connectés que l'on porte sur soi. Les SmartWatch vont se démocratiser, Apple devrait présenter son modèle d'iWatch cette année.

Les SmartTrackers actuels vont perdre de leur élan, les SmartWatch fournissant une alternative à ces SmartTrackers. À la place d'avoir un bracelet Fitbit ou un Withing pulse, vous téléchargerez sur votre SmartWatch l'application équivalente.

Les Google Glass seront elles aussi commercialisées en 2014, elles seront dans un premier temps utilisées par des geeks. Il faudra attendre 2015 pour une démocratisation et 2016 pour un usage en entreprise.

Le 4K

Le 4K sera partout en 2014 : TV, Tablette Android, nouvel iPad .... Youtube sera compatible 4K et la prochaine Freebox qui sortira en 2015 sera elle aussi compatible 4K. Il faudra attendre 2018 pour avoir de la TNT 4K.

Les marchands et fabricants de TV et de caméscopes se réjouissent d'avance ! La HD est devenue has-been.

Android 5 et iOS 8

Android 5 sortira en 2014, la grande nouveauté concernera ses performances, la VM Dalvik sera remplacée par une VM plus performante que l'on retrouve aujourd'hui en bêta dans Android 4.4.

iOS 8 sortira avec l'iPhone 6 en septembre. Le grand changement concernera l'intégration des Wearables dans iOS 8. L'iWatch sera pilotable en bluetooth directement depuis l'iPhone et vice-versa.

Démocratisation de la 4G

Avec le renouvellement des terminaux mobiles, 2014 sera aussi l'heure de la démocratisation de la 4G. La 4G deviendra accessible à Mr et Mr Michu sans qu'ils la demandent. La 4G ne sera plus une option de luxe dans les forfaits.

HTML5

L'heure du Flex et de GWT est terminée, les premiers éditeurs d'applications HTML5 devraient voir le jour en 2014. Adobe devrait présenter un éditeur d'application Web HTML5 avec des fonctionnalités comparables à Flex Builder.

Angular.js, Cordova, JQuery Mobile vont largement se développer. Android 5.0 devrait proposer en standard des applications HTML5 grâce à l'intégration de Chromium comme navigateur par défaut.

La commercialisation des premiers terminaux sur Tizen et basés sur HTML5 vont dans ce sens.

Tests pharmaceutiques

Après la découverte récente de solutions permettant de rajeunir des cellules, de mettre fin au cancer ... 2014 sera l'année des premiers tests sur humains et des premiers résultats encourageants.

pack-thermostat_netatmo.jpg

Le tout nouveau thermostat connecté de la société française Netatmo est enfin disponible en précommande.

Ce thermostat s'adaptera tout seul à vos habitudes et il adaptera son programme de chauffe en fonction votre mode de vie.
C'est en quelque sorte un clone français du fameux thermostat américain Nest dont on a entendu parler il y a quelques mois.

Il peut permettre de vous faire réaliser jusqu'à 25% d’économie de chauffage en optimisant la température de votre habitation en fonction de que vos besoins, ni plus ni moins.
Il apprend tout seul vos habitudes de chauffage et anticipe vos besoins.

Dessiné par Starck, il est compatible avec la plupart des chaudières au fioul au gaz et au bois. Pour vous assurer de la compatibilité du produit avec votre chaudière, rendez-vous sur le site dédié : check.netatmo.com

Malheureusement, le produit n'est pas compatible avec les pompes à chaleur, les chaudières électriques et les sources de chauffage basées sur l'énergie solaire. Il faudra attendre encore quelque temps pour une compatibilité officielle. Cette limite est bien dommage, d'autant plus quand on sait que les chaudières électriques sont celles qui coûtent le plus cher à faire fonctionner.

Une fois le thermostat installé et connecté au réseau Wifi, vous pourrez contrôler votre chauffage au travers d'un portail Web et d'applications mobiles Android et iOS directement depuis votre salon ou depuis votre bureau.

pack-thermostat_netatmo_apps.jpg

Au prix du chauffage actuel, ce type de gadget peut être très rentable s'il vous permet une économie de 25%.

Les précommandes du thermostat seront livrées le 2 décembre. Pour en savoir plus sur cette innovation française, rendez-vous sur le site de Netatmo.

Tizen-Logo.png

Connaissez-vous la plateforme Tizen ? Voici un article d'introduction à cette nouvelle plateforme encore méconnue du grand-public. Cet article contient des informations récoltées au Devfest Nantes 2013 et sur le site Tizen.org.

Introduction

Tizen est un OS Linux adapté pour les tablettes, les Smartphones, les PC et les SmartTV et supporté par la Linux Foundation.

C'est l'OS que Samsung a commencé à développer il y a quelques années sous le nom du projet LiMO. Après l'échec du projet MeeGo d'Intel, Intel s'est associé à Samsung, le projet LiMO est alors renommé Tizen en septembre 2011.

Aujourd'hui, c'est 36 autres sociétés qui se sont inscrites comme membre de l'association Tizen pour contribuer à son développement et son déploiement :

  • 11 Bit Studios
  • ACCESS
  • appbackr
  • AppCarousel
  • ArtSpark Holdings
  • Celsys Inc.
  • Citymaps
  • Crucial Tec
  • eBay
  • F@N Communications
  • Goo Technologies
  • HERE, a Nokia business
  • HI Corporation
  • Igalia S.L.
  • KeyPoint Technologies
  • KONAMI
  • Konantech
  • McAfee Mobica
  • Monotype Imaging Inc.
  • Mutecsoft
  • Neos Corporation
  • NTT Data MSE
  • OpenMobile
  • Panasonic
  • PCPhase
  • Quixey
  • Reaktor Fusion
  • Sharp
  • Symphony Teleca
  • Systena
  • The Weather Channel
  • Tieto
  • TrendMicro
  • TuneIn Radio
  • YoYo Games

Contrairement à Android, Tizen est un projet décentralisé où chaque fabricant ou opérateur pourra développer une interface utilisateur spécifique basée sur Enlightenment Foundation Libraries (EFL)

Tizen est aujourd'hui une arme très importante dans la stratégie de Samsung :

  • D'une part, Tizen lui permettra de gagner en autonomie face à Android.
  • D'autre part, cela permettra à Samsung d'avoir qu'un seul OS dans tous ses produits et donc gagner en interopérabilité et diminuer le coût de développement de ses produits.

Les premiers Smartphones Tizen seront probablement commercialisés début 2014 grâce à Samsung.

tizen-samsung-phone.jpg

Développement d'applications

Comme les autres plateformes mobiles, Tizen sera doté d'un magasin d'applications accessible sur tizenstore.com. L'inscription est gratuite pour les développeurs, il faudra compter environ 3 jours de validation pour les applications soumises. Les inscriptions au Tizen store sont aujourd'hui ouvertes à tous les développeurs (seller.tizenstore.com) qui souhaitent proposer une application.

Les rémunérations des développeurs sur les applications payantes seront de 70% comme pour les autres plateformes mobiles.

En terme de filières de développement, Tizen propose 3 filières :

  • Une filière de développement HTML5 / JS mise en avant par la fondation.
  • Une filière de développement native C++.
  • Une filière de développement hybride.

Les applications Android pourront tout de même fonctionner sur Tizen grâce à un clone de la VM Dalvik.

Un SDK librement téléchargeable sous Eclipse permet dors et déjà aux développeurs de développer et de déployer des applications sur émulateur. Le framework de développement proposé par défaut pour construire les écrans d'une application HTML5 est le fameux framework JQuery Mobile que vous connaissez peut-être déjà.

Le navigateur Web par défaut dans l'OS est basé sur Webkit et couvre ni plus ni moins 97% des spécifications HTML5. Cette belle note place le navigateur de la plateforme Tizen au même niveau que Chrome mobile et que le navigateur du Blackerry 10.

tizen-html5.png

Le code source du projet est accessible à tout le monde et peut être compilé par n'importe quel développeur ayant une petite base de connaissances Linux.

http://source.tizen.org

L'architecture Tizen ressemble à celle d'Android. On retrouve l'ensemble des briques applicatives d'Android, la grosse différence et la partie HTML5 qui est mise en avant dans l'architecture de la plateforme.

What_is_tizen_architecture.png

Tizen disposera lui aussi d'un système de "push notifications" comme iOS, Android et Microsoft Phone. L'utilisation de son API est détaillée sur le site développeur.

Concours de développement

Un énorme concours de développement est en train de se terminer pour inciter les développeurs mobiles à s'intéresser à la plateforme. De très belles récompenses seront au programme comme vous pouvez le découvrir dans l'infographie suivante :

tizen-apps-challenge.jpg

N'hésitez pas à vous inscrire sur : tizenappchallenge.com avant la fin du concours prévue le 8 décembre prochain.

Ce concours permettra d'alimenter en applications le store Tizen avant la commercialisation des premiers terminaux l'année prochaine.