apache-cordova-google-analytics.jpg

Vous souhaitez profiter de la nouvelle API Google Analytics Universal.js pour tracer les événements de votre application cross-platform Cordova / Phonegap  ? Cependant, vous rencontrez des difficultés pour faire fonctionner Google Analytics dans votre application ? Voici la solution pour permettre à Google Analytics de fonctionner correctement avec les contraintes des frameworks de développement mobile Phonegap / Cordova.

Paramétrage du tracker

La première étape consiste à indiquer à Google Analytics que vous souhaitez suivre l'activité d'une application mobile lors de la création du "tracker".

option-app-mobile.jpg

Modification de la librairie Analytics.js

La seconde astuce est de copier la librairie Analytics.js fournie par Google localement au sein de l'application. Il vous faudra ensuite commenter le morceau de code suivant permettant d'empêcher la librairie de fonctionner dans un wrapper Cordova ou PhoneGap.

if("http:"!=a&&"https:"!=a)throw"abort";

Cette petite astuce vous permettra que la librairie Universal s'initialise correctement lors de l'inclusion de la librairie dans votre page.

Désactivation des cookies

La dernière astuce consiste à désactiver l'utilisation de cookie pour identifier l'utilisateur, les pages étant chargées depuis le "file://" il est impossible à Google Analytics de gérer des cookies.

Pour cela le code suivant est à déclarer après réception de l’événement DeviceReady transmis par Cordova dès que celui-ci est initialisé. Cet évènement est nécessaire pour pouvoir utiliser correctement la propriété "device.uuid" qui vous indiquera l'identifiant unique du terminal basé sur les données du matériel accessibles par Cordova / Phonegap.

ga('create', 'UA-XXXXXX-XX', {
 'storage': 'none',
 'clientId':device.uuid
 });

N'oubliez surtout pas d'ajouter les bonnes autorisations au niveau de votre projet pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité de Cordova / Phonegap.

Une fois la librairie chargée, il ne vous reste plus qu'à inscrire les informations de version de votre application dans le contexte :

ga('set', {
  'appName': 'myAppName',
  'appId': 'myAppId',
  'appVersion': '1.0',
  'appInstallerId': 'myInstallerId'
});

Ces paramètres vous permettront de créer des filtres intéressants par version depuis l'interface de suivi des indicateurs de Google Analytics.

Pour tracer chaque page vue et chaque événement spécifique, il vous suffira d'appeler les fonctions suivantes :

ga('send', 'screenview', {'screenName': 'Home'});
ga('send', 'event', 'video', 'started');

Enfin, sachez qu'il est désormais possible de tracer les exceptions Javascript de votre application au travers d'un simple "handler" d'erreur, pour cela :

window.onerror = function (errorMsg, url, lineNumber) {
    ga('send', 'exception', {
      'exDescription': 'Error: ' + errorMsg + ' Script: ' + url + ' Line: ' + lineNumber,
      'exFatal': false
    });
}

Vous voilà prêt pour superviser votre application Cordova/Phonegap en production. Si vous souhaitez aller plus loin, sachez qu'il est aussi possible de superviser les temps de chargement et d'ajouter des champs personnalisés dans les indicateurs remontés à Google.

Vous pourrez vérifier que les indicateurs sont correctement collectés par Google au travers de la vue "Temps réel" proposée sur l'interface de suivi Google Analytics.

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

Si vous êtes à Nantes jeudi soir prochain et que vous souhaitez découvrir les possibilités offertes par les Google Glass, alors venez à la soirée Google Glass organisée par le GDG Nantes au Stéréolux.

La soirée se déroulera en deux temps :

1. Conférence :

  • Présentation des nouveaux usages liés aux Glass
  • Retour technique sur l'utilisation du kit de développement et des possibilités offertes.

2. Codelab :

  • Découverte du développement avec plusieurs paires de Google Glass mis à notre disposition. Attention le nombre de place pour le codelab est limité !


2014_03_13_ok_nantes.png

Venez-nombreux, l’événement est gratuit !

Mais n'oubliez pas de vous inscrire au préalable, les places sont limitées.
Pour les chanceux qui auront réussi à obtenir des places, n'hésitez pas à venir discuter avec moi si vous réussissez à me reconnaître.

Bluetooth_logo.jpg

Le Bluetooth semble prendre du terrain dans nos maisons grâce à la nécessité d'interaction entre nos objets connectés et nos terminaux mobiles.

Malgré qu'il soit encore assez rarement présent chez les constructeurs de matériel de domotique, je sens que la tendance risque de changer grâce à l'évolution des usages mobiles autour de la domotique.

Il est assez probable de voir le Bluetooth remplacer le Z-wave, le Zigbe, le chacon, le X11 ... dans un avenir proche. Si Google ou Apple s'introduisent plus fortement dans nos maisons, comme cela risque de bien être le cas avec Nest ,l'Apple TV... le thermostat connecté racheté récemment par Google, il y a fort à parier que le Bluetooth a de très beaux jours encore devant lui grâce au fait que ce soit un protocole supporté par les terminaux mobiles.

Parmi les acteurs des objets connectés, il y a la société française Withings qui a bien compris l’intérêt du Bluetooth et qui le propose dans tous ses produits pour simplifier leurs usages.

Quel sera le futur protocole de domotique / objets connectés qui mettra tout le monde d'accord ? Le Bluetooth sortira-t-il du lot grâce aux usages sur mobile ?

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

WT_logo_vertical_pos.png

Le GDG Nantes en partenariat avec les Nantes WIT organisent le 6 mars leur premier "Women Techmakers Event"

Le "Women Techmakers Event" est un événement mondial proposé par Google dans le cadre de son programme Women Techmakers. Ce dernier va se dérouler à travers le monde pendant le mois de Mars. Afin de s'inscrire dans cette dynamique, le GDG Nantes conjointement avec les Nantes WIT organisent un de ces événements.

L'objectif des "Women Techmakers Event" est de mettre en avant le rôle de la femme dans l'informatique. Il n'est pas question pour autant d'exclure les hommes dans cette démarche mais juste de montrer des femmes à succès pour susciter des nouvelles vocations et prouver que la femme a tout à fait sa place dans ce monde d'hommes.

Cet événement organisé le 06 mars 2014 à partir de 18h30 est gratuit et ouvert à tous ! Bien que dans le titre il y ait le mot Women, il n'est pas réservé qu'à la gente féminine.

Au niveau du programme, il sera question d'entrepreneuriat avec Anaïs Vivion et de DevOps avec Claude Falguière.

Infos et inscriptions sur le site du GDG

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

qarnot-computing.jpg

Vous savez peut-être que l'énergie utilisée pour refroidir les datacenters est colossale, c'est la raison pour laquelle Google expérimente des solutions alternatives pour refroidir ses serveurs. D'autres sociétés comme Qarnot Computing, font l'inverse, au lieu de tenter de refroidir leurs serveurs, ils proposent d'héberger leurs serveurs chez vous pour chauffer votre habitation à un coût avantageux.

Leurs serveurs en forme de radiateur sont reliés à un cluster de machines sur Internet et reçoivent des instructions de calculs depuis le réseau Internet. Un thermostat chez vous permet de contrôler la production de chaleur des CPU et de gérer l'occupation des CPU.

tech_ware.png

L'idée est très intéressante et permet d'économiser de l'énergie dans le refroidissement des serveurs. Dès que la fibre sera déployée partout, il est imaginable que ce type de solution puisse être déployée partout.

Les avantages de ce type d'hébergement sont nombreux :

  • Aucun coût de refroidissement.
  • Le coût de l'énergie consommée est mutualisable avec la personne qui utilise le service pour le chauffage de son habitation.
  • Les serveurs sont 100% distribués, les pannes sont plus fréquentes, mais moins impactantes.

Les inconvénients :

  • La bande passante des serveurs est limitée par rapport à un Datacenter.
  • Les serveurs ne fonctionnent qu'en période froide et leur capacité de calcul dépend de la température extérieure.
  • Le renouvellement et la maintenance du matériel sont complexes à réaliser.

Je pense que ce type de solution d'hébergement est l'avenir si aucune solution permettant de limiter la productions de chaleur des serveurs n'est trouvée. Google ou Amazon devraient probablement racheter cette société d'ici les trois prochaines années ;-)

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de qarnot-computing.

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+