ring

Vous l'avez peut-être découvert dans mon précédent article, la nouvelle sonnette connectée Ring devrait bientôt voir le jour aux US.

Cette nouvelle sonnette s'annonce comme une amélioration majeure de la sonnette vidéo Doorbot que je vous avais présentée il y a quelques mois.

Le Ring est toujours en mode "Pre-order" à 199$ au lieu de 249$, prévoyez tout de même 20% de TVA lors du passage en douane. Suite à retard sur la réception d'un composant, les premières sonnettes qui devaient partir cette semaine seront finalement envoyées début décembre. Seule, une centaine de "beta-users" recevra le Ring en avant-première.

Pour les possesseurs de Doorbot, la bonne nouvelle est qu'une mise à jour majeure du firmware est prévue d'ici la fin du mois pour l'ensemble des utilisateurs. Il faut certainement s'attendre à des améliorations sur la qualité des vidéos et à une compatibilité du Doorbot avec l'application mobile Ring qui permet d'avoir une meilleure gestion de la sonnette.

Le déballage de la boite

Comme vous pourrez le découvrir dans la vidéo ci-dessous, la société Ring a fait un très gros effort sur le packaging en offrant une mallette d'outils directement incluse dans la boîte.

La présentation de l'application mobile

Les fonctionnalités de l'application mobile ressemblent à celles actuellement proposées dans l'application Doorbot sur iOS / Android. On aperçoit quelques nouveaux écrans affichant la version du firmware installé, la configuration des champs de détection de mouvement...

Une démo de la sonnette

La caméra utilisée est une caméra grand-angle qui offre une bonne qualité de vue. On remarquera cependant toujours la perte de quelques frames sur le streaming vidéo.

Stay tuned ! Tests réels et déballage du Ring prévus début décembre sur ce blog.

flykitty-download-fr.png

Ceci n'est pas un billet sponsorisé. Enfin, il va peut-être le devenir si en échange de ce billet je négocie un verre avec son créateur, mon beau-frère ;-)

Je vais faire bref, mon beau-frère vient de lancer son premier jeu sur iOS, Fly Kitty ! : A Flappy Adventure. Il a eu la brillante idée de faire voler un chat sur un deltaplane ... Une vision qu'il a eu un matin en prenant sa douche ?

Fly Kitty! est un jeu d’adresse intégralement en 3D disponible sur iPhone, iPad et iPod Touch, où le joueur doit aider Kitty à atteindre le cœur de la forêt magique à l’aide de son deltaplane ! Pour y arriver, il suffit de taper sur l’écran pour faire voler le chat et éviter les obstacles sur son chemin.

Tout le développement a été réalisé avec Unity. A la première utilisation, attendez-vous à avoir un score proche de 2, avec un peu d'entrainement et si vous êtes adroit de vos doigts, vous pourrez atteindre des scores beaucoup plus importants. Le concept du jeu est simple, il est possible d'y jouer partout avec car les parties se font assez rapidement.

Je vous laisse découvrir ce jeu gratuit sur l'AppStore. N'hésitez pas à laisser un commentaire sur l'AppStore !

Bon vol Kitty !

appstore.png

Apple offre de la transparence aux développeurs d'applications iOS en leur indiquant les motifs de refus les plus courants lors des demandes de publication sur son App Store.

Parmi l'ensemble des motifs utilisés par Apple, 10 motifs représentent 58% des refus. L'ensemble des autres motifs représentent pour chacun moins de 2%. Autant dire que de nombreux motifs de refus peuvent bloquer la publication d'une application iOS sur l'App Store d'Apple.

La cause de refus la plus courante est tout simplement le manque d'informations sur l'application envoyée, en seconde position on retrouve bien-sur les bugs ... Développeurs, vous êtes prévenus !

app-store-rejection.png

  • 14% More information needed
  • 8% Guideline 2.2: Apps that exhibit bugs will be rejected
  • 6% Did not comply with terms in the Developer Program License Agreement
  • 6% Guideline 10.6: Apple and our customers place a high value on simple, refined, creative, well thought through interfaces. They take more work but are worth it. Apple sets a high bar. If your user interface is complex or less than very good, it may be rejected
  • 5% Guideline 3.3: Apps with names, descriptions, or screenshots not relevant to the App content and functionality will be rejected
  • 5% Guideline 22.2: Apps that contain false, fraudulent or misleading representations or use names or icons similar to other Apps will be rejected
  • 4% Guideline 3.4: App names in iTunes Connect and as displayed on a device should be similar, so as not to cause confusion
  • 4% Guideline 3.2: Apps with placeholder text will be rejected
  • 3% Guideline 3.8: Developers are responsible for assigning appropriate ratings to their Apps. Inappropriate ratings may be changed/deleted by Apple
  • 2% Guideline 2.9: Apps that are "beta", "demo", "trial", or "test" versions will be rejected

Le dernières statistiques à jour sont fournies publiquement sur le site d'Apple Developper.

doorbot-header.jpg

J'ai testé pour vous le Doorbot, un visiophone Wifi permettant de vous transmettre les flux vidéos des personnes qui sonnent à votre porte directement sur votre smartphone.

Mon instinct geek m'a fait acheter le Doorbot aux US pour équiper l'entrée de ma maison afin de ne plus louper aucun colis.
Le Doorbot est pour le moment commercialisé que depuis le site Internet getdoorbot.com. Prévoyez un budget de 199$ et 20$ de frais de transport. Avec le iDoorCam, le Doorbot fait parti des nouveaux objets connectés de la maison de demain.

Le Doorbot reste très accessible comparé aux solutions non IP d'entrée de gamme comme celles commercialisées par Extel ou Somfy.
Il se branche soit sur une sonnette existante alimentée par un courant alternatif entre 8 et 24V, soit directement sur votre mur sans aucune alimentation externe grâce à sa batterie interne.

Il y a deux avantages à le connecter sur un circuit de sonnette existant :

  • Votre sonnette sonnera dans tous les cas, même si votre téléphone est éteint.
  • Votre Doorbot sera tout le temps alimenté en énergie, vous n'aurez pas besoin de recharger sa batterie en USB régulièrement.

Au niveau logiciel, vous avez besoin que d'un terminal iOS ou Android pour paramétrer l'engin.
Pour cela, installez préalablement l'application Doorbot sur votre terminal mobile, appuyez ensuite sur le bouton de la sonnette et connectez vous en Wifi à l'appareil depuis votre terminal mobile via le hotspot temporaire créé par le Doorbot le temps du paramétrage.

L'application reconnaîtra automatiquement l'appareil et vous proposera de configurer son réseau Wifi qui lui permettra d'échanger avec Internet.
Cela se fait en deux minutes top chrono. Une fois paramétré, vous pourrez ajouter une liste d'utilisateurs qui pourront avoir accès à votre visiophone depuis leur terminal mobile.

doorbot-1.png doorbot2.png

Au niveau accessoires, on peut dire que les personnes de Doorbot ne sont pas radins. Ils ont prévu large :

  • Un câble USB <-> Micro USB pour recharger la batterie si vous prévoyez de ne pas le connecter sur une sonnette existante. Ce câble n'était pas vraiment utile.
  • Un tournevis avec un format de vis propriétaire pour éviter les vols.
  • Un foret de bonne dimension accompagné de quatre vis et chevilles. Pratique si vous ne bricolez jamais, il vous faudra tout de même trouver une perceuse !
  • Un mini niveau pour vous permettre d'installer le Doorbot bien parallèle au sol.

doorbot-accessoires.jpg

Au niveau hardware, ce gadget se repose sur le chipset GS1011M commercialisé par Gainspan une spin-off d'Intel Corporation.
L'antenne Wifi que l'on visualise sur la gauche du boitier (câble noir) semble bien avoir été prévu, la coque en acier est peut-être un frein à la qualité du signal reçu par l'appareil ?

doorbot-inside.jpg

Bref, ce gadget bien pratique va trouver sa place sur le mur de mon entrée dès que j'aurai réussi à mettre un point d'accès Wifi suffisamment près pour permettre au Doorbot d'obtenir une qualité de réseau décente.
Vous l'aurez compris, ce gadget fonctionne seulement si vous avez du Wifi de bonne qualité accessible depuis votre entrée.

On aime :

  • La simplicité d'installation.
  • Son prix !
  • Sa petite taille, j'imaginais un produit beaucoup plus gros.
  • Le nombre d'accessoires fournis, pratique pour les petits bricoleurs.
  • Le temps de réception des messages push sur iOS, c'est pratiquement immédiat.
  • La qualité du joint d'étanchéité. J'ai tout de même un doute sur l'étanchéité du port USB et de la zone de réglage de la caméra.

On n'aime pas :

  • L'architecture centralisée de la solution, les flux vidéo passent par les datacenter Doorbot aux USA. Que se passera-t-il le jour où Doorbot arrête de commercialiser sa solution ? Comment Doorbot va absorber le coût de maintenance et d'hébergement de ces serveurs ? Doorbot va-t-il ouvrir son système pour permettre d'être indépendant de leurs serveurs ?
  • La pauvre qualité de la vidéo et du son liée au fait que les vidéos traversent deux fois l'atlantique avant atterrir sur votre mobile.
  • Il n'existe aucune solution pour connaitre le firmware installé dans l'appareil.
  • En cas de mauvaise qualité de la vidéo, il n'est pas possible de recevoir que le son.
  • Le vis qui permet de retenir le Doorbot à son socle, je n'ai pas essayé de tirer dessus, mais je reste dubitatif de sa solidité. Enfin, le socle fourni est construit dans un plastique assez souple.
  • Aucune photo n'est attachée lors des appels manquants. La personne qui sonne n'a pour le moment pas la possibilité de laisser un message vocal.

http://www.getdoorbot.com

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+

smartphone-revolution.jpg

Cela fait quelque temps que l'univers iOS/ Android stagne, il est temps de passer à autre chose, une nouvelle ère. Android 5 / iOS 8 arrivent à grands pas et risquent bien de bouleverser quelques-unes de nos habitudes.

Que pouvons-nous attendre des prochaines générations de Smartphone ?

En attendant l'arrivée en masse des interfaces connectées directement à notre cerveau, nos smartphones / tablettes et autres interfaces connectées deviendront dans un avenir proche notre télécommande pour contrôler l'ensemble de notre vie.

Vous pourrez bientôt demander à Siri d'éteindre la lumière de votre salon, vous pourrez demander à Siri combien de temps vous avez dormi la nuit dernière .... Siri vous écoutera en permanence, vous n'aurez plus besoin d'appuyer sur le bouton pour lui indiquer un ordre.

Bref, le prochain smartphone sera connecté aux dizaines d'objets qui vous entourent au quotidien et sera en mesure de vous aider en contrôlant les objets du quotidien. Votre Smartphone se connectera à votre maison dès que vous serez chez vous et se connectera aux choses qui vous entourent pour jouer le rôle de relais vers Internet lorsque vous vous déplacerez.

Que cela va-t-il changer ?

  • Une normalisation des protocoles d'échanges. C'est aujourd'hui le far west, même si le Z-wave et le Zigbee semblent sortir du lot des protocoles.
  • Une demande plus importante des consommateurs. En leur proposant des usages bout en bout, les clients seront plus demandeur de ce type d'équipement.
  • Une meilleure connaissance de votre corps et de ses besoins.
  • Une approche plus naturelle d'accès aux données via l'augmentation de l'utilisation des commandes vocales dans notre vie des tous les jours.

Etes-vous prêts pour cette prochaine révolution ?

Cette révolution est en marche, Free devrait aussi probablement commercialiser une freebox V7 orientée domotique d'ici la prochaine année.


UPDATE : A peine ai-je eu le temps de finir cet article que Google vient d'annoncer son SDK pour objets connectés ...

Crédits photo : Michel Schmid

openhab-logo.jpg

Vous vous passionnez comme moi par la domotique OpenSource ? Voici OpenHab, un logiciel de domotique interopérable basé sur un bus d’événement.

OpenHab est une application Opensource, développée en Java, capable d’exécuter des scénario domotique lorsque certains événements se produisent.

Pour cela OpenHab fournit :

  • Un moteur d’événements pouvant fonctionner sur un PC ou un Rasberry Pi équipé d'une JVM fournissant par la même occasion un portail Web mobile totalement configurable et des API REST.
  • Des addons permettant à tout matériel (module z-wave, Bluetooth ...) ou service sur Internet (Twitter, Dropbox ...) d'être capable de communiquer avec le bus d’événement OpenHab.
  • Un éditeur de règles permettant de simplifier la création des règles permettant d’exécuter le déclenchement d'actions.
  • Des applications mobiles iOS et Android pour visualiser et déclencher des événements à distance.

Le moteur se base sur la norme OSGI pour permettre aux différents addons d'être chargés et déchargés dynamiquement.

openhab-events.png

Si vous souhaitez tester ce logiciel, une configuration de démo avec des addons est proposée au téléchargement et vous permet de découvrir rapidement les fonctionnalités proposées en standard.
En chargeant le répertoire "configuration" d'OpenHab avec le designer basé sur Eclipse RCP, vous pourrez découvrir comment sont écrites les règles, la description des composants et la structuration de l'interface Web.

openhab-designer.jpg

OpenHab répondra parfaitement aux attentes de passionnés et bricoleurs. Sa souplesse de configuration et la quantité d'addons proposés gratuitement lui permet de réaliser des scénario que même des box domotiques payantes sont aujourd'hui incapables de réaliser.
Son architecture Java lui permet de fonctionner sur tous les environnements du marché et son architecture REST permet de l'interfacer facilement avec des systèmes tiers.

Pour tester ce logiciel de domotique très prometteur, rendez-vous sur :

http://www.openhab.org

6.Galaxy_plus_homewizard.png

Vous êtes à la recherche d'un système domotique ouvert qui ne vous impose pas d'acheter tout votre matériel chez un seul constructeur ?

Voici la box HomeWizard, une box domotique supportant différents fabricants de matériel domotique :

Interrupteurs et récepteurs

  • CoCo (tout l’assortiment)
  • Elro (série AB600 et Home Comfort)
  • DI-O, Chacon, Myfox
  • Inter techno

Stations Météo

  • TFA (Sinus, Nexus, Meteotime Duo)
  • Cresta (WXR-710XL, WXR-810, WXR-815, WXR-815LM, PMT-980)
  • IROX (PRO-EC, PRO-X 2)
  • Ventus (W-831, W-928 Ultimate)

Compteurs d’énergie

  • Wattcher
  • HomeWizard EnergyLink

Volets & Portails

  • Moteurs et Modules Somfy RTS
  • Tout moteur électrique via ASUN-650 ou ITL-1000

Caméras IP

  • HomeWizard
  • Foscam (versions SD)

Détecteurs de fumée

  • HomeWizard

L'ensemble du matériel compatible HomeWizard installé dans votre habitation devient pilotable à distance via un smartphone ou une tablette iOS / Android ou depuis n'importe quel navigateur Web.

La box HomeWizard ne plaira pas aux geeks qui préféreront certainement bricoler un Raspberry Pi sous Linux avec un connecteur RFX TRX 433, mais elle répondra à des personnes qui souhaitent intégrer de la domotique rapidement chez eux à moindre coût.

La solution HomeWizard est financièrement bon marché et reste plus accessible que la box Blyssbox de Castorama.

Pour plus d'information sur leur solution, allez faire un tour sur le site HomeWizard. Si vous êtes intéressé par cette solution et que le site Internet HomeWizard ne répond pas à toutes vos questions, n'hésitez pas à aller consulter le manuel utilisateur qui est très riche en informations.

Le seul gros inconvénient de la solution HomeWizard est que l'accès à votre matériel se fait via le portail hébergé par HomeWizard. Le jour où la société décide d'arrêter ses serveurs, votre solution de domotique ne fonctionna plus. C'est un peu ce qu'il s'est passé avec le Nabaztag que vous connaissez certainement. En choisissant une solution 100% centralisée, vous devez faire totalement confiance à la société qui vous fournit les solutions logicielles pour accéder à votre matériel et vous devez aussi vérifier que la société n'utilise pas vos données à votre insu en lisant les conditions d'utilisation du service.


UPDATE : Homewizard propose d'accéder au portail Web de sa box directement via du port forwarding. Intéressant !

predictions-2014.jpg

Suite à mes précédentes prédictions pour 2009, 2011 et 2013, voici mes nouvelles prédictions pour l'année 2014.

Les "Wearables" : Smartwatch, Google Glass ...

Cette année sera l'année des objets connectés que l'on porte sur soi. Les SmartWatch vont se démocratiser, Apple devrait présenter son modèle d'iWatch cette année.

Les SmartTrackers actuels vont perdre de leur élan, les SmartWatch fournissant une alternative à ces SmartTrackers. À la place d'avoir un bracelet Fitbit ou un Withing pulse, vous téléchargerez sur votre SmartWatch l'application équivalente.

Les Google Glass seront elles aussi commercialisées en 2014, elles seront dans un premier temps utilisées par des geeks. Il faudra attendre 2015 pour une démocratisation et 2016 pour un usage en entreprise.

Le 4K

Le 4K sera partout en 2014 : TV, Tablette Android, nouvel iPad .... Youtube sera compatible 4K et la prochaine Freebox qui sortira en 2015 sera elle aussi compatible 4K. Il faudra attendre 2018 pour avoir de la TNT 4K.

Les marchands et fabricants de TV et de caméscopes se réjouissent d'avance ! La HD est devenue has-been.

Android 5 et iOS 8

Android 5 sortira en 2014, la grande nouveauté concernera ses performances, la VM Dalvik sera remplacée par une VM plus performante que l'on retrouve aujourd'hui en bêta dans Android 4.4.

iOS 8 sortira avec l'iPhone 6 en septembre. Le grand changement concernera l'intégration des Wearables dans iOS 8. L'iWatch sera pilotable en bluetooth directement depuis l'iPhone et vice-versa.

Démocratisation de la 4G

Avec le renouvellement des terminaux mobiles, 2014 sera aussi l'heure de la démocratisation de la 4G. La 4G deviendra accessible à Mr et Mr Michu sans qu'ils la demandent. La 4G ne sera plus une option de luxe dans les forfaits.

HTML5

L'heure du Flex et de GWT est terminée, les premiers éditeurs d'applications HTML5 devraient voir le jour en 2014. Adobe devrait présenter un éditeur d'application Web HTML5 avec des fonctionnalités comparables à Flex Builder.

Angular.js, Cordova, JQuery Mobile vont largement se développer. Android 5.0 devrait proposer en standard des applications HTML5 grâce à l'intégration de Chromium comme navigateur par défaut.

La commercialisation des premiers terminaux sur Tizen et basés sur HTML5 vont dans ce sens.

Tests pharmaceutiques

Après la découverte récente de solutions permettant de rajeunir des cellules, de mettre fin au cancer ... 2014 sera l'année des premiers tests sur humains et des premiers résultats encourageants.