fete,musique,paris,violence,nadasurf

Flânant à travers les rues de Paris, quel pied ! Jusqu'au moment où mes oreilles ont voulues aller écouter Nadasurf place de la Bastille, quelle bêtise. Arrivé près de la place, un énorme mouvement de foule allait vers moi, les gens se masquaient le visage et toussotaient les yeux tout rouges, c'est là que j'ai très vite senti le gaz lacrymogène et j'ai donc suivi la foule à contre sens de la marche.

J'ai donc renoncé à aller écouter Nada Surf et me suis contenté de vrais talents locaux, 100% pur de chez nous, les amplis à 300%, mais au moins qu'est ce que ça sonne !!!

Un peu plus loin j'ai assisté à la baston d'un pauvre gas face à une bande d'une petite dizaine de blaireaux, ils auraient au moins pu lui donné sa chance ... Au moins 2 contre 1, pas 10 contre un .... Bref, impuissant j'ai vu le gas se faire démolir la tête ... Vengeance quand tu nous tiens ...

Je ne pensais pas que cela pouvait être aussi dangereux d'aller écouter de la musique dans Paris.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.