rss mort

Vous connaissez très probablement Feedburner, le service acquis par Google en 2007 pour 100M$ selon les rumeurs et qui permet aux blogs et aux autres sites de centraliser la diffusion de leurs flux RSS. Petite anecdote au passage, ce service a été créé par Dick Costolo, le fondateur de Twitter.

Aujourd'hui, le service Feedburner survit tant bien que mal sur la toile et n'apporte plus aucun chiffre d'affaire à Google depuis que l'option Adsense a été retirée de la plateforme en 2012. Sa feuille de style monocolonne de 800px "has been" commence à dater et plus aucun bug ne semble remonter dans le flux RSS des bugs connus depuis 2013. Tout fait penser que ce service va prochainement disparaître de la toile, comme de nombreux autres.

Feedburner est un problème pour Google, car le jour où ce service disparaît, c'est la majorité des souscriptions de flux sur la toile qui disparaissent. Aujourd'hui, si vous regardez de près les URL des flux RSS que vous suivez, la plupart ont des URL feedburner.

feedburner

Alors pourquoi Google continue-t-il à maintenir ce service opérationnel ? Quelle solution Google peut-il mettre en place pour éviter l'effet "Big Bang" lié la suppression de cette plateforme ?

Il est vrai que Google n'aime pas les flux RSS, car ils réduisent le nombre hit sur les pavés de publicité Adsense, cependant est-ce que le Web peut-il réellement fonctionner sans flux RSS ? Est-ce que le modèle vers lequel pousse Google suite à la suppression pure et dure du service Google Reader est un modèle vers lequel tout le monde veut aller ?

De plus en plus je me dis que nous utilisons le Web d'une manière différente des plus jeunes générations et que les flux RSS sont seulement utilisés par les papys de la toile. Les flux RSS sont donc voués à disparaître avec notre génération ? Est-ce que les réseaux sociaux peuvent réellement remplacer un bon vieux lecteur de flux RSS ?

Pour les webmestres qui veulent anticiper au mieux la mort prochaine de Feedburner, il existe une option cachée dans l'onglet "My Account" qui permet d'avoir la main sur l'URL exposée par Feedburner et de pointer sur son propre domaine.

feedburner

Cette option s'appelle "My Brand" et vous permettra en cas de mort subite de Feedburner, de récupérer tous vos derniers abonnés, mais pas vos abonnés les plus anciens malheureusement.

NB : Si jamais vous êtes abonné à ce blog via l'adresse feedburner de mon flux RSS, vous pouvez vous abonner sur cette nouvelle URL qui migrera toute seule le jour où Feedburner tombera : http://feeds.geeek.org.

Adieu RSS !


Update 22/09/2014 : Le mode de redirection DNS fourni par Feedburner ne semble plus fonctionner correctement.

1. Le , 07:30 par Joel
0861c1216b197d360b4e05633ab66739

Ça fait un moment que je me dis qu'il faudrait que je prépare la migration de mon flux RSS aussi mais j'avoue que par pure flemme je ne m'en suis pas encore occupé ^^

Dur dur de lire dans une boule de cristal concernant la survie (ou pas) des flux RSS, mais personnellement, je ne pourrais pas m'en passer et je ne pense pas être le seul !

Tu les utilises toujours pour faire ta veille ?

2. Le , 09:42 par Chloé
7ebd98718ec47e2f82d2d4e69c3d446a

Je ne pense pas que les réseaux sociaux puissent remplacer le flux rss qui est beaucoup plus précis et qui permet vraiment de voir les sites que l'on souhaite. On va dire que je fais partie de la nouvelle génération et que je l'utilise aussi :)

3. Le , 09:45 par Kyoshiro
b8359c3f9ad3e11e9a61eec80e31aae3

Hum, mais sinon les gens qui utilisent des flux ne sont peut-être pas idiots non plus ? Leur agrégateur de flux les préviendra que le lien est mort, et s'ils sont de véritables et fidèles lecteurs ils mettront à jour leur flux RSS pour la nouvelle URL.

J'imagine que feedburner permet d'automatiser la création d'un flux RSS pour les blogs classiques, mais depuis le début de son existence, j'avoue ne pas comprendre les bloggeurs et éditeurs qui font le choix de laisser à Google le soin de faire ce travail à leur place. Les moteurs de blog le plus souvent intègrent la fonctionnalité, et ils se privent de leur indépendance pour un gain somme toute très relatif...

4. Le , 09:48 par Kyoshiro
b8359c3f9ad3e11e9a61eec80e31aae3

Ah et petit oubli : pourquoi titrer "Les Flux RSS sont morts" ? Ce n'est pas parce que feedburner arrêterait un jour que les flux RSS seraient voués à disparaitre.

Seulement 25% de mes flux utilisent ce service, cela veut donc bien dire qu'il y a d'autres solutions, j'ose espérer que les bloggeurs ne vont pas supprimer le service quand google arrêtera de ponctionner des informations sur les centres d'intérêts des lecteurs de flux ^^

5. Le , 10:03 par TiJof
659d34c4acc8fad716b14af1d71d69c6

C'est modifié !
Et ici aussi j'utilise principalement les RSS, un gain de temps monstrueux ... et en effet, vu que je regarde mes RSS dans une console, je n'ai pas les pubs ;)

have a nice day

6. Le , 11:25 par Damien
d0fc09e5ef3bd370bc79e6704374460b

Ce serait bien dommage de perdre le flux RSS, il a des spécificités (je trouve) que n'apporte en rien les Réseaux sociaux.
Le flux RSS reste à mon sens un des meilleurs outils de veille au moins pour des critères de gestion :
- Mise en place rapide dans un lecteur de flux (catégorisation, ...)
- Meilleur contrôle de "l'infobésité" : Il me semble plus facile de contrôler le flux d'information, la veille peut s'effectuer calmement deux à 3 fois par jour, tout en évitant l'effet pervers de l'actualité pour l'actualité comme on le rencontre aujourd'hui sur les chaines 100% info.

Mais je suis surement un papy du web, qui n'a pas pris le temps de trouver des outils de veille spécifique aux RS.

Juste en complément d'information, un lien vers le documentaire sur Aaron Swartz, l'un des créateurs du format RSS, quelqu'un pour qui l'échange d'informations était essentiel pour le progrès de notre civilisation.
https://www.youtube.com/watch?v=7ZB...

Bonne journée.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.