Voici une petite vidéo plutôt bien faite avec l'ensemble des mini-drones de Parrot mis en scène dans une prison.
On retrouve dans la vidéo les derniers modèles fraîchement commercialisés par Parrot comme l'Hydrofoil, le Jumping Race, l'Airborne Cargo et les versions de nuit du Airborne et du Jumping Sumo.
Parrot semble vouloir développer sa stratégie de commercialisation de mini drones civils et cela semble être une stratégie gagnante quand on regarde les résultats du groupe Parrot sur le premier trimestre 2015.

Parrot a gagné 48% de chiffre d'affaires en un an si l'on compare le premier trimestre 2014 au premier trimestre 2015. Son activité commerciale autour de la vente de drones dépasse aujourd'hui son activité historique qui était sur la vente d’accessoires auto. Parrot est un bel exemple de société française ayant utilisé l'innovation comme levier de développement commercial.

Lorsque l'on fait un tour sur la carte interactive de l'application Freeflight sur Android ou iOS, plus de 1000 pilotes sont recensés rien qu'au niveau de la ville de Nantes et plus de 60 000 pour la région parisienne.
Cette carte est une belle démonstration de la démocratisation des drones civils en France et ce n'est qu'un début !

drone-parrot-map.jpg

Enfin, pour les développeurs, Parrot a diffusé un SDK pour permettre le pilotage de ses drones au travers d'applications tierces. Différentes applications pour iOS, Android et Linux sont fournies à titre d'exemple sur le compte GitHub de la marque.