oracle jrockit

La fameuse JVM JRockit développée initialement par BEA et appartenant aujourd'hui à Oracle vient d'être "libérée".

JRockit possède désormais une license identique à la JVM de SUN (qui appartient elle aussi à Oracle) et peut-être utilisée sans préalablement avoir de licence Weblogic. Les fonctionnalités avancées de la JVM : JRockit Mission Control, JRockit Real Time et JRockit Virtual Edition sont maintenant commercialisées en "standalone" et peuvent être utilisées avec des serveurs d'application autres que Weblogic.

C'est une très bonne nouvelle pour les développeurs Java.

1. Le , 13:05 par tuto java
ca85897ec840fa921d589b62306fc20f

C’est vraiment une bonne nouvelle ! A présent, on peut utiliser JRockit en toute liberté!

2. Le , 18:47 par scherzoteller
c991a0713bfa899833d6296b594872cb

Mouais en toute liberté faut le dire vite. Le titre est un peu mensonger, ce que l'auteur doit d'ailleurs savoir vu qu'il utilise des guillemets autour du mot "libérée" dans le texte. JRockit est bien devenu gratuit pour une utilisation personnelle mais reste fermé (au niveau du code source) et son utilisation commerciale reste soumise à l'acquisition d'une licence onéreuse. Nous avons la chance d'avoir en Français (contrairement à l'Anglais) la possibilité de faire clairement la distinction entre la gratuité et la liberté et cette distinction est importante.
L'attitude d'Oracle depuis le rachat de Java provoque par ailleurs quelques inquiétudes, et ce genre de manœuvre ne sont pas forcément des bonnes nouvelles...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.