signal spam logo

Vous recevez de trop nombreuses sollicitations indésirables par email ? Signal-spam.fr aide à nous débarrasser des 200 milliards de courriers indésirables émis chaque jour sur la toile, soit entre 85% et 95% du volume d'emails échangés.

Le fonctionnement de signal-spam est très simple :

  1. Vous vous inscrivez sur le portail.
  2. Vous installez le module signal-spam sur votre client email préféré.
  3. Dès lors que vous recevez un email de spam, il vous suffira de cliquer sur le bouton droit et de sélectionner l'option "signaler ce message à signal-spam" ou de cliquer sur l'extension de votre navigateur si vous utilisez une messagerie en ligne.
  4. Vous retrouverez par la suite la liste de vos signalements et leur statut sur le portail Signal spam.


signal spam statut

Le design du site possède une forte connotation gouvernementale, mais ne vous trompez pas, celui-ci est lié à une association à but non lucratif qui développe un réseau de confiance pour agir contre le spam en proposant à l’internaute de signaler tout message qu’il considère être un spam.

Grâce à vos signalements de spam :

  • Signal Spam peut redistribuer une information utile et enrichie qui alimente notre connaissance du phénomène, et permet aux acteurs les mieux placés d’agir en conséquence.
  • Les autorités publiques et certaines entreprises peuvent recevoir des alertes, des informations en temps réel ou puiser dans la base de données Signal Spam pour y recueillir des preuves.
  • Les expéditeurs de mails légitimes (routeurs) et leurs annonceurs disposent des plaintes des internautes qui leur permettent de faire valoir le droit d’opposition de chacun et d’adopter des pratiques responsables en désinscrivant quiconque a signalé un message provenant de leur plateforme.
  • Les outils de détection des spams sont améliorés, afin de mieux identifier des campagnes publicitaires frauduleuses et à mieux distinguer les communications légitimes.

N'hésitez pas à vous inscrire à Signal-Spam pour enrichir les filtres, c'est gratuit et très simple d'utilisation !

  • Clone carte RFID Mifare

    Hacking : Comment cloner une carte RFID ?

    Les cartes RFID Mifare 1K possèdent deux protections principales : Le block 0 est en lecture seule, seul le constructeur de la carte peut initialiser ce block. Les données écrites sur les cartes sont encryptées. Il existe cependant des solutions pour outrepasser ces protections et permettre de créer des copies exactes. Cet article détaille la procédure pour cloner une carte RFID Mifare 1k sous Linux.

  • Tutoriel Backtrack 5 : Comment cracker un réseau Wifi protégé avec du WPA

    Voici un tutoriel intéressant sur les outils de bruteforce WPA mis à disposition dans la distribution Linux Backtrack 5.

1. Le , 16:12 par Pascal
64a44ec3bfd4019fa22bf7f4279f6c20

Bon dispositif ! Actuellement, le malware Fakealerte est en train de d'envahir la planète. Le signal spam pourrait nous aider dans la lutte contre les cyberattaques. D'autres outils de protection sont aussi à prévoir.

2. Le , 18:09 par Eric
ac361c8ca62dd3fc2e4bde20fb1804b1

Coucou,
C’est vraiment très pratique comme logiciel. Je te remercie pour ce partage.
Ciao

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.