Recherche

Votre recherche de linux a donné 170 résultats.

6.Galaxy_plus_homewizard.png

Vous êtes à la recherche d'un système domotique ouvert qui ne vous impose pas d'acheter tout votre matériel chez un seul constructeur ?

Voici la box HomeWizard, une box domotique supportant différents fabricants de matériel domotique :

Interrupteurs et récepteurs

  • CoCo (tout l’assortiment)
  • Elro (série AB600 et Home Comfort)
  • DI-O, Chacon, Myfox
  • Inter techno

Stations Météo

  • TFA (Sinus, Nexus, Meteotime Duo)
  • Cresta (WXR-710XL, WXR-810, WXR-815, WXR-815LM, PMT-980)
  • IROX (PRO-EC, PRO-X 2)
  • Ventus (W-831, W-928 Ultimate)

Compteurs d’énergie

  • Wattcher
  • HomeWizard EnergyLink

Volets & Portails

  • Moteurs et Modules Somfy RTS
  • Tout moteur électrique via ASUN-650 ou ITL-1000

Caméras IP

  • HomeWizard
  • Foscam (versions SD)

Détecteurs de fumée

  • HomeWizard

L'ensemble du matériel compatible HomeWizard installé dans votre habitation devient pilotable à distance via un smartphone ou une tablette iOS / Android ou depuis n'importe quel navigateur Web.

La box HomeWizard ne plaira pas aux geeks qui préféreront certainement bricoler un Raspberry Pi sous Linux avec un connecteur RFX TRX 433, mais elle répondra à des personnes qui souhaitent intégrer de la domotique rapidement chez eux à moindre coût.

La solution HomeWizard est financièrement bon marché et reste plus accessible que la box Blyssbox de Castorama.

Pour plus d'information sur leur solution, allez faire un tour sur le site HomeWizard. Si vous êtes intéressé par cette solution et que le site Internet HomeWizard ne répond pas à toutes vos questions, n'hésitez pas à aller consulter le manuel utilisateur qui est très riche en informations.

Le seul gros inconvénient de la solution HomeWizard est que l'accès à votre matériel se fait via le portail hébergé par HomeWizard. Le jour où la société décide d'arrêter ses serveurs, votre solution de domotique ne fonctionna plus. C'est un peu ce qu'il s'est passé avec le Nabaztag que vous connaissez certainement. En choisissant une solution 100% centralisée, vous devez faire totalement confiance à la société qui vous fournit les solutions logicielles pour accéder à votre matériel et vous devez aussi vérifier que la société n'utilise pas vos données à votre insu en lisant les conditions d'utilisation du service.


UPDATE : Homewizard propose d'accéder au portail Web de sa box directement via du port forwarding. Intéressant !

Tizen-Logo.png

Connaissez-vous la plateforme Tizen ? Voici un article d'introduction à cette nouvelle plateforme encore méconnue du grand-public. Cet article contient des informations récoltées au Devfest Nantes 2013 et sur le site Tizen.org.

Introduction

Tizen est un OS Linux adapté pour les tablettes, les Smartphones, les PC et les SmartTV et supporté par la Linux Foundation.

C'est l'OS que Samsung a commencé à développer il y a quelques années sous le nom du projet LiMO. Après l'échec du projet MeeGo d'Intel, Intel s'est associé à Samsung, le projet LiMO est alors renommé Tizen en septembre 2011.

Aujourd'hui, c'est 36 autres sociétés qui se sont inscrites comme membre de l'association Tizen pour contribuer à son développement et son déploiement :

  • 11 Bit Studios
  • ACCESS
  • appbackr
  • AppCarousel
  • ArtSpark Holdings
  • Celsys Inc.
  • Citymaps
  • Crucial Tec
  • eBay
  • F@N Communications
  • Goo Technologies
  • HERE, a Nokia business
  • HI Corporation
  • Igalia S.L.
  • KeyPoint Technologies
  • KONAMI
  • Konantech
  • McAfee Mobica
  • Monotype Imaging Inc.
  • Mutecsoft
  • Neos Corporation
  • NTT Data MSE
  • OpenMobile
  • Panasonic
  • PCPhase
  • Quixey
  • Reaktor Fusion
  • Sharp
  • Symphony Teleca
  • Systena
  • The Weather Channel
  • Tieto
  • TrendMicro
  • TuneIn Radio
  • YoYo Games

Contrairement à Android, Tizen est un projet décentralisé où chaque fabricant ou opérateur pourra développer une interface utilisateur spécifique basée sur Enlightenment Foundation Libraries (EFL)

Tizen est aujourd'hui une arme très importante dans la stratégie de Samsung :

  • D'une part, Tizen lui permettra de gagner en autonomie face à Android.
  • D'autre part, cela permettra à Samsung d'avoir qu'un seul OS dans tous ses produits et donc gagner en interopérabilité et diminuer le coût de développement de ses produits.

Les premiers Smartphones Tizen seront probablement commercialisés début 2014 grâce à Samsung.

tizen-samsung-phone.jpg

Développement d'applications

Comme les autres plateformes mobiles, Tizen sera doté d'un magasin d'applications accessible sur tizenstore.com. L'inscription est gratuite pour les développeurs, il faudra compter environ 3 jours de validation pour les applications soumises. Les inscriptions au Tizen store sont aujourd'hui ouvertes à tous les développeurs (seller.tizenstore.com) qui souhaitent proposer une application.

Les rémunérations des développeurs sur les applications payantes seront de 70% comme pour les autres plateformes mobiles.

En terme de filières de développement, Tizen propose 3 filières :

  • Une filière de développement HTML5 / JS mise en avant par la fondation.
  • Une filière de développement native C++.
  • Une filière de développement hybride.

Les applications Android pourront tout de même fonctionner sur Tizen grâce à un clone de la VM Dalvik.

Un SDK librement téléchargeable sous Eclipse permet dors et déjà aux développeurs de développer et de déployer des applications sur émulateur. Le framework de développement proposé par défaut pour construire les écrans d'une application HTML5 est le fameux framework JQuery Mobile que vous connaissez peut-être déjà.

Le navigateur Web par défaut dans l'OS est basé sur Webkit et couvre ni plus ni moins 97% des spécifications HTML5. Cette belle note place le navigateur de la plateforme Tizen au même niveau que Chrome mobile et que le navigateur du Blackerry 10.

tizen-html5.png

Le code source du projet est accessible à tout le monde et peut être compilé par n'importe quel développeur ayant une petite base de connaissances Linux.

http://source.tizen.org

L'architecture Tizen ressemble à celle d'Android. On retrouve l'ensemble des briques applicatives d'Android, la grosse différence et la partie HTML5 qui est mise en avant dans l'architecture de la plateforme.

What_is_tizen_architecture.png

Tizen disposera lui aussi d'un système de "push notifications" comme iOS, Android et Microsoft Phone. L'utilisation de son API est détaillée sur le site développeur.

Concours de développement

Un énorme concours de développement est en train de se terminer pour inciter les développeurs mobiles à s'intéresser à la plateforme. De très belles récompenses seront au programme comme vous pouvez le découvrir dans l'infographie suivante :

tizen-apps-challenge.jpg

N'hésitez pas à vous inscrire sur : tizenappchallenge.com avant la fin du concours prévue le 8 décembre prochain.

Ce concours permettra d'alimenter en applications le store Tizen avant la commercialisation des premiers terminaux l'année prochaine.

computing-team.jpg

Il y a peu de métiers qui évoluent rapidement dans le temps, le métier d'informaticien est une belle exception à la règle.

Les nouveaux terminaux (smartphone, TV interactive, tablettes ...), les nouveaux usages, les nouvelles technologies, les nouvelles méthodes de management, les nouvelles méthodologies projet ... Le métier d’informaticien est en mouvement perpétuel que seuls les passionnés tentent de dompter.

Les seuls moyens de rester à jour et de ne pas finir au fond d'un placard sont de :

  • Développer sa veille pour améliorer sa culture générale sur l'informatique.
  • Participer à des événements de type Barcamp, Devcamp pour alimenter et partager ses connaissances avec d'autres professionnels.
  • S'autoformer sur les nouvelles technologies en réalisant des projets personnels.
  • Suivre des formations en informatique pour apprendre de nouvelles technologies de développement ou méthodes de gestion de projet.

Tout cela est extrêmement chronophage, seuls les passionnés arrivent à trouver le temps nécessaire pour alimenter leurs connaissances.
Ces passionnés peuvent être utiles au sein d'une entreprise à condition de les comprendre et de mettre en place des moyens pour que ces passionnés puissent partager leurs connaissances au reste des équipes.
Ces moyens passent par des réunions de présentation, des outils de knowledge management de type Wiki, la mise en place d'un réseau social d'entreprise, de mailing-list ou bien de formations internes.

Les entreprises qui souhaitent suivre les évolutions de l'IT doivent donc investir dans des moyens de communication / partage mais aussi dans les profils "passionnés" capables de communiquer.

Vous allez me dire : Comment détecter le CV d'un profil passionné ? Voici quelques petites pistes :

  • Il connait plus de langage de développement que les autres : Ruby, Scala sont des bons mots clefs.
  • Il a une adresse email avec son nom de famille.
  • Il a des projets informatiques personnels.
  • Il connait la version du dernier Android annoncé.
  • Il connait Linux et a déjà recompilé un kernel.

Et vous ? Etes-vous un passionné ? Très certainement si vous lisez ce blog :-)


Crédit photo : birgerking

geekette-celibataire.jpg

Vous êtes une geekette célibataire à la recherche d'un geek ?

Ou vous faites partie des 32% de femmes qui admirent les hommes qui possèdent des connaissances en informatique ?

Voici 4 idées pour rencontrer des Geeks à Nantes, c'est 100% satisfaite ou remboursée !

1. Les soirées First Jeudi

Suivez le compte Twitter des First jeudi Nantes et rendez-vous au café pour parler technique et boire des bières avec des geeks passionnés.
Prévoyez d'aller préalablement sur Wikipedia pour découvrir des mots comme : Linux, bash, vim, sed, ssh, tmux … ;-)

https://twitter.com/firstJnantes

2. Les Install-Party de Linux Nantes

logo-linux-nantes.png

Rendez-vous à une install party dans les locaux de l'association Linux Nantes et faites-vous installer une distribution Linux sur votre PC par un geek très Open(source).

http://www.linux-nantes.org

3. Le Co-working à la Cantine Numérique

logo_cantine.png

Vous êtes plutôt à la recherche d'un geek entrepreneur ? Un futur Xavier Niel de la région Nantaise ? Passez à la Cantine Numérique à Nantes et travaillez dans l'espace de co-working. Vous allez y découvrir des geeks entrepreneurs. Vous pouvez aussi passer aux nombreux événements organisés par l'association Antlantic2.0. Pour cela, jetez un coup d’œil à l'agenda.

http://cantine.atlantic2.org

4. Les soirées So Chik 2be Geek

logo-sochik.jpg

Vous souhaitez un événement plus chic pour trouver votre futur Geek ? Inscrivez-vous aux soirées sochik2begeek pour rencontrer la crème de la crème des entrepreneurs Nantais.

Si c'est 4 événements n'ont pas suffis, il y a aussi le GDG Nantes et le Nantes JUG !

Vous n'avez plus d'excuse pour rester célibataire !


Crédits de la photo : Pink Sherbet Photography

cybercriminalite-europe.jpg

Vous ne savez pas comment expliquer la cybercriminalité à vos parents. La notion de botnet, spyware, trojan leur est totalement opaque ?
Voici une vidéo financée par la Commission Européenne qui a comme objectif de sensibiliser les personnes sur la sécurité informatique et sur le fait que toute personne connectée sur la toile est potentiellement vulnérable.

L'autre message important porté par la vidéo concerne les accords entre les pays et les sociétés que la Commission Européenne met en place afin d'enrayer le développement des botnets sur les réseaux et de limiter la cybercriminalité.

La vidéo est simple, efficace, compréhensible par Mr et Mme tout le monde. Pour vous les geeks, j'imagine que les messages vous parlent et que PF et Iptables sont votre leitmotiv ;-)



(Voir la vidéo si celle-ci ne s'affiche pas)

Me concernant, je me suis fait piraté deux fois malgré la sensibilité que je porte pour la sécurité informatique. Ces deux piratages sont seulement ceux que j'ai découverts, j'imagine que potentiellement d'autres personnes / robots ont eu leurs heures de gloire sur mes machines.

Je me suis fait piraté mon serveur Linux en 2005, j'ai décrit à ce sujet un récit très complet allant jusqu'au tracking des pirates sur un réseau IRC.

Depuis cette époque d’insouciance, mon NAS s'est fait piraté une fois, j'ai évité le pire avec une autre faille de sécurité que j'ai découverte dans le formulaire d'authentification du NAS.

Bref, être sensible à la sécurité n'est pas suffisant, il faut savoir se protéger. Heureusement, nos Box ADSL possèdent de très bons firewalls qui limitent les casses. A l'époque des modems RTC, 80% des personnes connectées étaient facilement vulnérables.

Sortez sur le Web couvert !


Article sponsorisé par BeOn

icon_128x128.png

Vous en avez assez d'administrer vos firewalls en ligne de commande ?
FirewallBuilder peut vous aider à administrer visuellement et à distance l'ensemble des firewalls de vos serveurs.

FirewallBuilder est un logiciel OpenSource compatible Windows, Mac OS X et Linux . Il supporte l'Iptables (Linux) , PF, Cisco ASA/PIX/FWSM, Cisco router ACL et bien d'autres firewalls.

fwbuilder-main.png

FirewallBuilder permet d'administrer l'ensemble des règles de sécurité à coup de drag & drop. Il permet de plus de déployer les règles de sécurité à distance sans devoir se connecter manuellement sur la machine.

Bref, c'est un super logiciel que je vous laisse découvrir s'il vous arrive d'administrer des firewalls à coup de scripting shell ;-)

http://www.fwbuilder.org

domogik-raspberry-rfxcom.jpg

Voilà une news qui devrait plaire aux fans de domotique libre. Domogik, un logiciel d'administration de domotique libre sous Linux vient d'être adapté au Raspberry Pi.

Une image de Raspian Wheezy a été réalisée spécialement pour le Raspberry Pi avec Domogik de préinstallé, ainsi que les plugins rfxcom pour le fameux RFXtrx433 dont je vous avais parlé il y a quelques semaines, mais aussi le plugin ozwave créé pour le contrôleur Z-Wave Aeon Labs Z-Stick S2.

Bref, il vous suffit d'avoir entre les mains un Raspberry Pi et un RFXtrx433 pour mettre en place votre controleur domotique.

domogik.png

L'image Raspian avec Domogik peut être téléchargée à cette adresse.

Bravo à sephyroth67 pour cette initiative et longue vie au projet Domogik !


Source : Blog Domogik

Arduino_Diecimila.jpg

L'Arduino a permis de démocratiser le DIY (Do It Yourself) au cours de ces deux dernières années, il a rendu l'électronique et le prototypage rapide accessibles pour de nombreux geeks.

Généralement construit autour d'un microcontrôleur Atmel AVR (ATmega328 ou ATmega2560 pour les versions récentes, ATmega168 ou ATmega8 pour les plus anciennes), les nouveaux Arduino sont programmables depuis une interfaces USB et un SDK de développement spécialement conçu pour permettre aux plus nombreux de pouvoir programmer un micro-controleur de manière simple.

Voici par exemple un petit morceau de code pour faire clignoter une LED, le langage de programmation utilisé est le C++ compilé avec avr-g++.

Arduino1Blink.png

Le logiciel permettant de compiler le code et de le déployer sur l'Arduino est librement téléchargeable sur le site officiel d'Arduino, il est disponible pour toutes les principales plateformes du marché : Windows, Mac OS X, Linux ...

Depuis son lancement, 13 déclinaisons de l'Arduino ont pu voir le jour. On le retrouve aujourd'hui à un prix très modique, accessible à tous et très souvent associé à des projets de domotique.

Voici par exemple 5 idées de montages de domotique basés sur un Arduino.

1. Récupérer la température d'une pièce

Voici un premier exemple expliquant comment récupérer la température d'une pièce à distance avec un Arduino.

2. Surveiller sa boite aux lettres

Voici un autre exemple de montage qui vous permettra de détecter si quelqu'un est passé déposer une lettre dans votre boite aux lettres.
Une notification vous est envoyée sur votre iPhone à chaque nouvelle lettre déposée.

La solution se base sur un montage très simple utilisant Prowl comme solution de push et un Ethernet Shield Arduino pour la communication réseau.

3. Contrôler sa lampe à LED via Twitter

Voici un autre exemple qui vous permettra de contrôler votre lampe via Twitter.

4. Ouvrir la serrure d'une porte avec un code secret

Voici un exemple pour ouvrir la serrure d'une porte automatiquement à partir d'une combinaison de coups donnés sur la porte.

5. Une box domotique réalisée en Arduino

Voici enfin un dernier projet réalisé par un expert de l'Arduino, il a construit une box domotique à base d'Arduino et d'un module Module Xbee. Le montage est impressionnant.

arduino-domotique.jpg

arduino-domotique2.jpg

Conclusion

Si vous souhaitez découvrir l'univers de l'Arduino, il existe des kits de démarrage sur Internet.

Vous pourrez trouver notamment l'arduino starter kit sur le site de rs components. Celui-ci contient tous les éléments pour commencer à bricoler différents montages rapidement :

  • Une carte de microcontrôleur Arduino Uno.
  • Un kit éducatif permettant l'apprentissage à la conception électronique.
  • Un manuel d'instructions.
  • Une platine d'essais et un grand nombre de composants tels qu'un moteur servo.
  • Un capteur d'inclinaison.
  • Des LED et autres composants électroniques fondamentaux.

Pour aller encore plus loin, la communauté Android c'est intéressée à l'Arduino depuis bientôt deux ans en proposant un SDK de développement spécifique pour Android.
Celui-ci se prénomme ADK et est documenté en détail sur le site de la communauté Android.

Un Arduino spécifique a été commercialisé pour pouvoir être piloté depuis un Smartphone Android, il s'agit du Arduino Mega ADK rev3 pour Android basé sur une puce ATmega2560. Il est un peu plus cher que les autres Arduino, mais il permet de réaliser une intégration complète entre une application Android et l'Arduino.

Une fois que vous serez devenu un Arduino Addict, n'hésitez pas à partager vos montages à la communauté !


Source de l'image de l'Arduino : Wikimedia

Voici une astuce toute bête pour surfer de manière sécurisée et non limitée depuis un PC ayant des restrictions d'accès au HTTP (port 80).

ssh-tunnel-http-proxy.png

C'est le cas sur certains hotspots publics, le port 80 est souvent filtré et ne fonctionne qu'après une authentification depuis un portail captif.

L'astuce consiste à utiliser un tunnel SSH pour faire transiter tout son trafic HTTP vers une machine sur Internet n'ayant aucune limitation.

Cela fonctionne seulement si le flux SSH sortant est autorisé depuis le lieu où vous vous connectez.
Il vous faut préalablement un serveur Linux accessible depuis Internet avec un serveur SSH d'activé.

La première étape consiste à installer un proxy HTTP sur la machine Linux qui va servir de relais. Vous pouvez utiliser pour cela Tinyproxy, il est léger et très simple à configurer.

apt-get install tinyproxy

Par défaut, le proxy HTTP démarre sur le port 8888.

/etc/init.d/tinyproxy start

Ensuite, il vous suffit de créer un tunnel SSH avec Putty par exemple. Reprenez les informations suivantes :

putty.jpg

Le tunnel ouvre un port 8080 local et redirige tout sur le port 8888 du "localhost" du serveur distant.

Il ne vous reste plus à configurer un proxy sur votre PC depuis les paramètres de votre navigateur.

proxy-http.jpg

Et vous voilà libre de surfer en toute liberté, tout votre flux HTTP / DNS transite via le serveur distant.
Le hotspot ne voit plus aucune de vos requêtes HTTP et les personnes sniffant le réseau Wifi non plus. Cette solution est une alternative simple aux solutions de VPN plus lourdes à mettre en oeuvre.

Update : Seconde solution encore plus simple

La seconde solution proposée par Seb et qui évite l'installation d'un proxy HTTP consiste à créer un tunnel SSH dynamique.

putty-dynamic-ssh-tunnel.jpg

Et à déclarer le tunnel comme un proxy Sock depuis les paramètres avancés de configuration du proxy de votre navigateur :

proxy-sock.jpg

Cette solution plus simple et évite de devoir installer un proxy HTTP sur le serveur intermédiaire.

Merci Seb pour cette astuce ;-)

revue,blog,news,geek


bullet Abonnez-vous à ces revues par feed rss news geek ou par email news geek
bullet Découvrez les anciennes revues
bullet N'oubliez pas de me suivre sur Twitter, Facebook et Google+