geocaching-app.jpg

Connaissez-vous le Geocaching ? Le Geocaching est un loisir qui consiste à cacher ou à retrouver des caches positionnées partout dans le monde par une communauté de passionnés.

Le Geocaching ne date pas d'hier, il existe depuis les années 2000 selon Wikipedia, il est pratiqué par une large communauté d'experts et assez peu connu du grand public.

On recense plus de 3M de caches dans le monde, dont 10 399 rien que pour le département de Loire Atlantique. Certains passionnés vont jusqu'à poser plusieurs centaines de caches pour permettre à toute personne de partir à leur recherche.

Pour partir à la recherche de caches, il vous faudra soit un GPS (comme vous diront les anciens), soit tout simplement un smartphone équipé de l'application Geocaching. disponible sur Android et iOS. Cette application est désormais gratuite mais dispose d'une offre premium (5€ / mois ou 29€/ an) pour pouvoir accéder à l'ensemble des caches. C'est la stratégie qu'a opté Groundspeak pour faire grandir sa communauté de géocacheurs.

Il existe différents types de caches : Cache traditionnelle, Multi-Cache, Mystery ... Vous retrouverez tous ces types de cache très bien détaillés sur le site de France Geocaching.

Pour débuter, commencez par chercher des caches traditionnelles, ce sont les plus simples à trouver. Avant de partir à la recherche d'un cache, vérifiez toujours :

  • Quel format est le cache : Nano, Micro ... ?
  • Ayez en tête les formes que peuvent prendre une cache : Boite, aimant, pierre, insectes, écrous ...
  • Quel est l'indice pour trouver le cache ?
  • Est-il accessible sans équipement particulier ?
  • Est-il difficile à trouver ?
  • A quand date sa dernière détection ?

Démarrez par des caches traditionnels simples, certaines caches peuvent nécessiter du matériel d'escalade et même de plongée.

Une fois la cache trouvée, vous devrez :

  • Ouvrir le cache sans vous faire repérer.
  • Laisser la preuve de votre passage dans le logbook, le petit papier qui liste les personnes qui ont trouvé la cache.
  • Valider votre découverte via l'application Geocaching
  • Si vous êtes expert, vous pourrez laisser un Travel bug ou un Geocoins si la taille du cache vous le permet et voire même loguer et faire voyager l'un des objets se trouvant déjà dans la cache.
  • Enfin, laisser la boite à l'endroit où vous l'avez trouvée pour que les prochaines personnes puissent la retrouver.

geocache-exemple.jpg

Derrière la communauté et la plateforme qui fournit les API se trouve la société Groundspeak. Pour ceux et celles qui souhaitent se détacher des ambitions commerciales de cette société, il existe une initiative libre connue sous le nom d'OpenCaching. En France, le site Opencaching dédié recense les caches libres.

Si vous souhaitez commencer à positionner des caches, sachez qu'il est conseillé de trouver une vingtaine de caches avant de commencer à en cacher une. Une fois cette première étape réalisée, vous devrez lire les règles à suivre et de passer un petit quiz en ligne avant de cacher votre première cache. Pour déclarer votre première cache, vous devrez remplir un formulaire sur le site Geocaching et patienter qu'un volontaire valide votre cache. Chaque cache publiée est préalablement validée pour s'assurer du respect de la charte du site.

Le Geocaching est une bonne activité pour sortir des sentiers battus et découvrir de nouveaux lieux. A contrario de Pokemon Go, le Geocaching vous fera découvrir chaque imperfection de l'environnement qui vous entoure. Il ravira autant les plus jeunes que les plus vieux avec les caches de type "Puzzle" qui nécessitent une réflexion avant de partir à leur recherche. Si vous voulez découvrir dès maintenant si une cache se situe à proximité de chez vous, allez sur la carte en ligne du site Geocaching pour le découvrir.

Bonnes recherches !

stellar_lumens_logo.png

Il y a quelques années déjà, je vous ai parlé à de nombreuses reprises du Litecoin et de l'évolution de son prix ... À l'époque le Litecoin était à 1,50€ avant de monter à 240€ courant d'année dernière. J'aimerais vous mettre en lumière une nouvelle cryptomonnaie qui risque bien de se développer d'ici les futurs mois et années, il s'agit du Stellar Lumens connu sous le diminutif de XLM.

Le XLM n'est pas si récent que cela, il date de 2014 et a été propulsé par Jed McCaled et Joyce Kim sur la base de la technologie Ripple.

Son réseau, le réseau Stellar dispose pas moins de 104 milliards de tokens. Ces tokens XLM sont aujourd'hui distribués de la manière suivante :

  • 50% sont distribués aux particuliers qui se forment à l'usage du XLM.
  • 25% sont (ou seront) donnés à des partenaires.
  • 20% ont été reversés à des possesseurs de BTC et XRP.
  • 5% réservés aux dépenses opérationnelles de Stellar.org.

À crontrario de beaucoup d'autres cryptomonnaies, le minage de XLM n'existe pas. Tous les XLM ont été déjà générés, seul 1% de nouveaux XLM seront produits chaque année pour répondre à l'inflation. Le prix du XLM est donc directement indexé en fonction de l'offre et de la demande sur le marché.

Le réseau Stellar se positionne comme le réseau financier mondial ouvert à tous. Plusieurs grands acteurs utilisent cette technologie comme socle technologique pour réaliser des transferts d'argent, IBM a récemment annoncé son intérêt pour cette technologie en l'intégrant dans sa solution et Deloitte a créé un démonstrateur de transfert d'argent.

Le réseau Stellar possède deux arguments intéressants par rapport aux autres cryptomonnaies :

  • Sa rapidité, il lui faut en moyenne 3 secondes pour valider une transaction.
  • Le prix d'une transaction, aujourd'hui fixé à 0,00001 Mumens.

Les dernières tendances du marché sont plutôt très positives, la valeur du XLM a pris 45% ce mois-ci contre 30% environ pour le Bitcoin. L'annonce mi-mars de l'arrivée du XLM sur Coinbase a contribué à cette augmentation : stellar-lumen.png

Les prochains mois nous diront si le XLM s’envolera ou pas ...

En attendant, si vous souhaitez acheter des XLM, vous pouvez utiliser la plateforme en ligne Coinbase qui vous permet d'acheter de la cryptomonnaie avec une simple carte bancaire. Vous pouvez aussi tenter de récupérer 50$ de XLM gratuitement en vous inscrivant au programme d'apprentissage au XLM sur Coinbase.

google-plus.png

Google+ rejoindra ses congénères au paradis des produits abandonnés chez Google le mardi 2 avril.

Après bientôt 8 années d'existence, Google+ s'arrêtera de fonctionner le mardi 2 avril et rejoindra Google Reader, Google Glass et bien d'autres encore dans le cimetière des produits abandonnés par Google : https://killedbygoogle.com

Souvenez-vous en 2011, nous identifions Google+ comme un sérieux concurrent de Facebook ... Mais la guerre n'a pas eu lieu, Google+ n'a pas eu son heure de gloire et le trafic qu'il génère est en perte de vitesse quand on analyse les courbes de Google Trends. Les récentes failles de sécurité identifiées sur la plateforme l'on a achevé plus vite que prévu.

Cet échec est important pour Google, cela signifie qu'il n'est pas si facile pour un grand groupe comme Google de concurrencer un marché existant tel que le réseau social dans le cas de Google+. Même quand on connait le succès fulgurant d'Android sur le marché des Smartphones.

Les utilisateurs de la plateforme Google+ n'ont plus que quelques heures pour télécharger leurs données mises à disposition par Google, après le 2 avril il sera probablement trop tard pour récupérer ses données.

D'autres produits rejoindront Google+ au cimetière des produits abandonnés cette année, ça sera le cas par exemple de Google Fusion Tables, Fabric ou bien Inbox by Gmail ... #RIP

couverture.jpg

C'est le retour de la belle saison, vous souhaitez vous lancer dans la construction d'un drone ou plutôt un multi-rotors ? Vous ne savez pas par où commencer ?

Voici la Bible du FPV en version 0.6. Elle est générée sur la base des contributions obtenues sur Wiki-fpv.fr

Cette documentation libre structure tout le savoir nécessaire pour démarrer le FPV en ayant connaissance des lois, du matériel nécessaire, des chaines Youtube et sites Internet à suivre ...

Il s'agit d'un projet libre et communautaire que j'ai lancé en octobre 2018. Cette version 0.6 constitue une étape importante du projet. J'espère pouvoir atteindre suffisamment de maturité dans la qualité du contenu pour imprimer une version 1.0 d'ici cet été.

Chaque page du contenu du PDF est éditable en ligne, il suffit de créer un compte sur Wiki-fpv.fr et de modifier les pages sur lesquelles vous voyez des éléments à compléter / ajouter.

Téléchargez-le, imprimez-le, lisez-le, envoyez-le, offrez-le, c'est un contenu libre !

connected-house.jpg

Vous projetez de construire une maison connectée ? Vous vous demandez quels sont les points de vigilance sur lesquels vous devez faire attention ? Cet article a comme objectif de partager mon retour d'expérience sur ce sujet et à synthétiser les différents points d'attention.

Je vous ai précédemment présenté ma baie de brassage, mon lecteur d'empreinte qui contrôle l'ouverture de ma porte, mon projet de box domotique maison, ma solution pour domotiser ses volets ...

Voici quelques questions à se poser quand vous construisez une maison neuve si vous souhaitez la rendre "connectée" quand vous l'habiterez :

  1. Avez-vous prévu la future arrivée de la fibre optique dans votre maison en dédiant un fourreau accessible depuis l'entrée de votre maison ?
  2. Avez-vous prévu que l'arrivée du téléphone / fibre soit réalisée à proximité de votre future braie de brassage ?
  3. Quelle qualité de câble réseau avez-vous prévu d'installer dans votre maison ? Est-elle compatible avec vos futurs usages ?
  4. Avez-vous prévu des prises réseau à proximité de prises électriques à l'étage pour élargir votre réseau Wifi si votre box possède un signal WiFi trop faible ?
  5. Avez-vous prévu une zone près de votre compteur pour accueillir une baie de brassage pour y installer votre box, NAS, switch ....
  6. Est-ce que les volets / stores que vous avez sélectionnés sont compatibles avec une solution domotique ouverte ? Le cas échéant vous devrez probablement domotiser vos volets avec un arduino vous-même.
  7. Avez-vous prévu suffisamment de câbles à l'entrée de votre maison pour y accueillir une sonnette connectée ou un lecteur d'empreintes.
  8. Avez-vous demandé à votre chauffagiste de vous installer directement un thermostat connecté au lieu d'un thermostat classique ?
  9. Avez-vous prévu des câbles réseau aux endroits où vous prévoyez d'installer des caméras de surveillance ?
  10. Avez-vous prévu une prise électrique ainsi que de faire arriver l'ensemble des câbles réseau de votre maison à l'endroit où vous prévoyez d'installer votre baie de brassage ?

Si vous voyez d'autres bonnes idées, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Bonne construction !

logo hack in paris

La neuvième édition du Hack In Paris sera organisée cette année du 16 au 20 juin à la maison de la Chimie.

  • Les 16, 17 et 18 juin seront dédiés à des formations réalisées par des security officers (CISOs, CIOs) et des experts techniques.
  • Les 19 et 20 juin seront dédiés à des talks autour de la cybersécurité.

Cette année l'événement sera 100% anglophone, les visiteurs francophones représentent moins de 30% malgré que l'événement soit réalisé à Paris. 750 personnes sont attendues à cet événement qui se déroule sur 5 jours.

Il reste encore des places pour les 2 jours de conférences et pour l'inscription aux formations de cybersécurité : https://hackinparis.com/

Si vous voulez découvrir les talks de 2018, la chaine Youtube Hack In Paris permet de les visualiser.

bloctel stop spam tel

Le gouvernement a lancé une plateforme Web pour limiter le spam téléphonique : Bloctel.

Celle-ci a en charge de maintenir une liste d’opposition au démarchage téléphonique sur laquelle tout consommateur peut s’inscrire gratuitement afin de ne plus être démarché téléphoniquement par un professionnel avec lequel il n’a pas de relation contractuelle en cours, conformément à la loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation.

Le fonctionnement du site est très simple, après votre inscription vous pourrez protéger jusqu'à 3 numéros de téléphone du spam.

inscription bloctel

Cette liste fonctionne seulement pour les démarchages téléphoniques avec des entreprises avec lesquelles vous n'avez aucune relation. Vous pourrez toujours être appelé dans les cas suivants :

  • Par les professionnels chez qui vous avez un contrat en cours
  • Pour des appels de prospection en vue de la fourniture de journaux, de périodiques ou de magazines
  • Pour des motifs qui ne concernent pas la vente de biens ou de services tels que :
    • Les appels émanant d’un service public
    • Les appels émanant d’instituts d’études et de sondage
    • Les appels émanant d’associations à but non lucratif
  • Si vous avez communiqué de manière libre et non équivoque votre numéro afin d’être rappelé

L'inscription est gratuite, l'ajout de numéro se fait très rapidement ... Bref, inscrivez-vous sur Bloctel si ce n'est pas déjà fait !

Si vous souhaitez réduire le spam email, vous pouvez utiliser SignalSpam pour dénoncer les spammeurs et utiliser cette technique pour faire valoir vos droits de suppression de vos données personnelles (article 38 alinéa 2 de la loi du 6 janvier 1978).

icones azure cloud

Vous déployez des applications sur le cloud Azure de Microsoft ? Vous êtes à la recherche des icônes des derniers services disponibles pour réaliser vos schémas d'architecture ? Voici quelques ressources qui vous seront probablement utiles ...

Le package officiel des icônes (Visio stencil, PowerPoint, PNG, SVG) des services Microsoft Azure Cloud est disponible au travers d'une archive Zip que les équipes Microsoft mettent à disposition. Celui contient pas moins de 569 éléments.

Si ce package n'est pas suffisant pour répondre à vos besoins, vous trouverez sur GitHub des repositories d’icônes maintenus par des personnes tierces, comme celles de Sandro Pereira par exemple qui maintient à jour des stencils Visio dédiés :

Vous pouvez aussi vous lancer dans la réalisation de schémas d'architecture en 3D sous Visio, pour cela vous pouvez tester le Blueprint 3D fourni par Microsoft. Ce blueprint n'est pas simple à utiliser, mais les rendus sont très sympathiques :

Enfin, si vous souhaitez générer un schéma d'architecture Azure basé sur une architecture existante, vous pouvez découvrir cloudockit.com. Cette solution est capable d'analyser votre architecture physique et de générer automatiquement un document Visio et Word sur la base de l'analyse de l'architecture déployée ... Pratique, d'autant plus que la solution ne s'arrête pas à la génération de documentation, elle est aussi en mesure de réaliser un audit sur la base de règles que vous pouvez vous-même définir. On regrettera juste le prix de la licence qui peut représenter un frein pour de petits acteurs du numérique.