Recherche

Votre recherche de tv a donné 3983 résultats.

flickrooster.png

Si vous êtes lecteur assidu du blog, vous devriez savoir que j'ai publié sur Internet un site qui classe les meilleurs photographes sur Flickr : Flickrooster.

Le classement réalisé est mensuel, il vous permet de découvrir les photographes qui ont le plus de photos classées dans la liste "Explore" de Flickr.

Tous les jours, à 20 heures, Flickrooster récupère la liste des 500 meilleures photos auprès de l'API Flickr "Explore" et attribue des points aux photographes qui ont pris des photos présentes dans cette liste. En fonction de la position de la photo dans la liste, le photographe qui a pris la photo obtient entre 500 et 1 point. A la fin de chaque mois, le classement repart à zéro et les nouvelles photos sont comptabilisées pour le mois suivant.

Flickrooster permet très rapidement de découvrir les photographes influents de la plateforme Flickr.

Après plus de 4 années de fonctionnement (août 2010), Flickrooster a analysé autour de 800 000 photos classées dans l'Explore de Flickr. Sur la base de ces données récoltées, j'ai généré un classement des meilleurs photographes Flickr.

Ce classement est disponible ici : http://www.flickrooster.com/top/

flickrooster-top-photographers-4years.jpg

Le meilleur photographe est Samyaoo qui a réussi à publier 278 photos dans l'explored et a obtenu 86 669 points. Impressionnant ! Le 100 ème du classement a tout de même obtenu 1/3 du score du premier avec 103 photos classées dans l'Explore de Flickr.

Pour accéder à votre historique Flickrooster, vous pouvez vous rendre directement sur l'URL suivante :

http://www.flickrooster.com/profile/<votre id flickr>

Vous avez aussi la possibilité de rechercher votre page de profil directement depuis le formulaire en entête du site Internet Flickrooster. Si vous avez des questions ou des commentaires sur ce service, n'hésitez pas à me laisser un commentaire.

Bonne navigation !

docker-logo.png

Vous connaissez peut-être Docker, une solution de distribution d'images Linux contenant des applicatifs pré-installés avec des fonctionnalités de scripting avancé.

La particularité de Docker est qu'il utilise les fonctions de virtualisation du noyau Linux pour fonctionner et qu'il ne peut être lancé que depuis Linux. Mais heureusement, des passionnés ont fabriqué une solution Opensource basée sur Virtual Box et Tiny Core Linux permettant de démarrer Docker sous Windows de manière presque instantanée.

Cette solution se prénomme Boot2Docker est est disponible en libre téléchargement à cette adresse : http://boot2docker.io

Boot2Docker vous permet de démarrer rapidement un shell Linux avec Docker sur votre Mac ou votre PC Windows.

Pour lancer votre première image depuis Boot2Docker, il vous suffira de taper les commandes suivantes pour obtenir un shell root sur une image Ubuntu :

docker pull ubuntu
docker run -i -t ubuntu /bin/bash

Toutes les modifications que vous ferez sur la ligne de commande seront perdues dès lors que vous arrêterez l'image. C'est très pratique, le système se réinitialise dès lors que vous décidez de l'arrêter.

Si vous souhaitez sauvegarder vos modifications, n'oubliez pas de réaliser la commande suivante sur une deuxième fenêtre Docker, elle vous permettra de créer une nouvelle image avec l'ensemble de vos modifications ;

docker commit <id de l'image> monimageubuntu

Pour relancer la prochaine fois cette image, il vous suffira de taper la ligne de commande suivante :

docker run -i -t monimageubuntu /bin/bash

Vous voilà un expert Docker !

osboxes-logo.png

Vous êtes à la recherche de VM Linux à jour qui fonctionnent sur VirtualBox ou VMWare ?

Je vous conseille d'aller rendre visite au site Osboxes.org. Toutes les VM de tous les derniers OS Linux y sont disponibles en libre téléchargement :

  • Ubuntu
  • CentOS
  • Arch Linux
  • Elementary OS
  • Lubuntu
  • Fedora
  • Kali Linux
  • Kubuntu
  • Linux Mint
  • openSUSE
  • Ubuntu Gnome
  • Xubuntu
  • Linux Mint Debian Edition (LMDE)
  • Ubuntu Studio
  • BackBox
  • Linux Lite
  • Zorin OS
  • Ultimate Edition
  • Pear Linux OS

Ce site est très pratique si vous souhaitez démarrer rapidement un système Linux virtuel sans perdre de temps à créer une image. L'URL du site est à garder dans vos préférences ;-)

os-boxes-slide.jpg

yonis-shop

Vous avez été très nombreux à participer au concours Yonis-shop et je vous en remercie. C'est maintenant l'heure du tirage au sort.

Le grand gagnant est le commentaire n°3 : Armaldio.

resultat-yonis.jpg

Bravo à Armaldio ! Il va recevoir un bon d'achat d'une valeur de 100€ valable sur le site Yonis-shop.

Merci à vous tous pour votre participation et un grand merci à Yonis-Shop pour la coorganisation du concours.

A très bientôt pour de nouveaux concours geeks.

Devfest 2014 devfest-2014-vue.jpg

Cette année, le GDG Nantais a vu les choses en grand en regroupant plus de 500 développeurs passionnés au sein d'un seul endroit, le DevFest. Avec 25 conférences sur des thématiques autour du Web, du mobile et du Cloud, le DevFest 2014 fut très riche en contenu.

J'ai profité de cette journée pour découvrir les sujets que je souhaitai découvrir. La richesse des sujets m'a obligé de faire des choix pour sur certaines conférences.

Au programme de ma journée :

  • Introduction sur Docker
  • Modulariser son application AngularJS avec Browserify
  • Développer pour Android TV
  • Introduction à Google Wear
  • Présentation de Data Flow et de Flume Java
  • Présentation de JHipster, une solution pour générer des portails de Hipster avec un backend Java

Un grand merci aux organisateurs du DevFest pour l'invitation à l'événement. Le DevFest m'a aussi permis de recroiser deux blogueurs influents de la toile : Ulrich de Frandroid et Yohann de Blog Nouvelles technologies.

Introduction sur Docker

devfest-2014-docker.jpg

David Gageot a réalisé une présentation d'introduction sur Docker. La présentation a permis d'appréhender cet outil de virtualisation basé sur le kernel Linux et permettant aux développeurs de déployer rapidement leurs applications sur des environnements Linux spécifiques.

En terme de performance, Docker est très performant, il se repose directement sur le kernel Linux. Les nombreuses images de Docker disponibles font de Docker un outil intéressant sur les phases de développement / déploiement. Au lieu de déployer un applicatif, l'idée de docker est de déployer une image Docker en production. Permettant ainsi d'avoir dès la phase de développement une cible de production et de simplifier les phases de mise en production de l'applicatif.

Si vous ne connaissez par encore Docker, je vous conseille vivement de découvrir cet outil au travers de la vidéo ci-dessous de David Gageot.

Modulariser son application AngularJS avec Browserify

devfest-2014-angular.jpg

Antoine Richard a fait une belle présentation sur l'adaptation d'AngularJS aux méthodes de développement NodeJS (modules, npm ...). Il préconise pour modulariser au maximum les applications AngularJS, d'utiliser les mêmes règles de développement NodeJS et d'utiliser l'outil Browserify pour rendre les scripts JS développés compatibles sur navigateur Web.

Au final, cela permet de simplifier le code développé. Mais cela permet surtout de tester l'ensemble du code développé via NodeJS sans passer par une solution comme Karma par exemple.

Développer pour Android TV

Xavier Hallade nous a présenté comment adapter une application mobile Android pour l'Android TV. Xavier a profité de la conférence pour faire une belle présentation d'Android TV Nexus commercialisée uniquement au Canada et aux États-Unis pour le moment.

Le store de l'Android TV est ouvert depuis 5 jours, contrairement au Google Play, les applications publiées sur l'Android TV passent par une revue interne de Google. Seules les applications de qualité sont validées et publiées sur le store de l'Android TV. Sinon, en terme d'adaptations du code, il est très simple d'adapter une application existante à l'Android TV. 90% des adaptations se font directement dans le fichier Manifest de l'application.

devfes-2014-androidtv.jpg

devfest-androidtv2.jpg

Introduction à Google Wear

Cyril Mottier, expert Android et développeur mobile au sein de Capitaine Train a partagé son retour d'expérience sur le développement d'applications mobiles sur les montres Android.

capitaine-train-android-wear.png

Les 3 choses à retenir des Android Wear :

  • La conception ergonomique d'une application Android Wear est très importante, elle doit indiquer la bonne information au bon moment dans un minimum d'espace.
  • Le développement sur Android Wear est identique au développement d'une application classique Android à l'exception de certains packages qui ne sont pas disponibles.
  • Les applications Android Wear doivent être packagées via Gradle au sein d'une application Android classique pour pouvoir être déployée via le Google Play.

En cible le SDK Android Wear et Google Glass devraient être similaires.

Présentation de Data Flow et de Flume Java

devfest-2014-dataflow.jpg

Martin Görner a partagé la vision de Google sur l’évolution du Map & Reduce proposée autour de la solution Dataflow.

Suite à la diffusion du papier blanc de Google sur le Map & Reduce en 2004, la majorité des solutions Big Data du marché actuel se reposent sur ce paradigme implémenté par la solution Apache Hadoop. Martin Görner a présenté la manière dont on peut améliorer les traitements Map & Reduce via la solution Dataflow. Cette solution permet au travers d'un pipeline virtuel de transformer et de traiter de la donnée en grande échelle. Dataflow ressemble dans la philosophie à l'outil Pig, il permet cependant de réaliser des traitements en temps réel.

Une implémentation alpha de Flume Java devrait voir le jour d'ici quelques semaines / mois. Il est probable que Google propose une offre Dataflow sur son GCloud.

Cette solution, une fois stable, pourrait remplacer l'implémentation Map & Reduce Hadoop actuelle connue de tous et utilisée sur une majorité de solutions Big Data.

Présentation de JHipster

devfest-2014-jhipster.jpg

Julien Dubois a présenté son outil de génération de portail Java / AngularJS : JHipster. Traduisez : Java for Hipster ou comment permettre à un Hipster qui développe des portails avec des technologies "Hype" d'utiliser un backend Java généré pour ses besoins.

JHipster possède aujourd'hui plus de 1000 étoiles sur Github et plus de 230 fork. Grâce à Yeoman, JHipster permet de générer des portails Web AngularJS basés sur un backend REST généré automatiquement par l'outil. En moins d'une demi-heure vous pouvez concevoir des applications Web avec un backend Java scalable et performant pouvant utiliser une base NoSQL ou SQL pour stocker ses données.

Cet outil est un merveilleux accélérateur de développement pour ceux et celles qui souhaitent déployer rapidement des portails Web. Cependant, une fois le portail généré, toutes les adaptations doivent ensuite être réalisées manuellement. L'outil ne fournit pas de fonction de merge entre le code produit et les modifications réalisées au sein du code.

Si vous ne connaissez par encore JHipster, allez faire un tour sur la présentation en ligne de l'outil. Vous allez voir, c'est magique, c'est hype !

yonis-shop.png

Je vous propose de remporter un bon d'achat de 100€ sur le site Yonis-Shop.com que vous connaissez peut-être déjà.

Yonis-Shop.com est une boutique en ligne qui propose plus de 2000 références de produits : Informatique, image et son, accessoires high-tech pour l’auto/moto, téléphones et smartphones, caméras espions, caméras sport, équipements high-tech pour le sport et la détente, mais aussi pour la maison et le jardin, jouets multimédias, tablettes tactiles Androïd...

Yonis-shop.com sélectionne directement auprès des fabricants les produits de son catalogue pour leur originalité, leurs performances techniques et autres qualités intrinsèques. Tous les articles mis en vente bénéficient des garanties d’un service après-vente et s’affichent au meilleur prix.

yonis-shop.jpg

Pour tenter votre chance et tenter de gagner ce bon d'achat :

  1. Visitez le site de Yonis-Shop.com pour trouver le produit qui vous ferait plaisir.
  2. Laisser un commentaire en dessous de cet article sur mon blog en précisant l'URL du produit que vous aimeriez recevoir. Si le produit fait plus de 100€, la différence du prix sera à votre charge.
  3. Partager ce concours sur Twitter via ce lien et/ou partager l'article d'annonce du concours depuis la page Facebook de Geeek.org pour multiplier vos chances de gagner.

Le tirage au sort qui permettra de désigner le gagnant du bon d'achat de 100 € sera réalisé le dimanche 16 novembre 2014 à 21 h.

Bonne chance à vous tous et merci à Yonis-Shop pour la co-organisation de ce concours pour les lecteurs de Geeek.org.


NB : Ce concours est réservé aux personnes de France métropolitaine.

ring

Vous l'avez peut-être découvert dans mon précédent article, la nouvelle sonnette connectée Ring devrait bientôt voir le jour aux US.

Cette nouvelle sonnette s'annonce comme une amélioration majeure de la sonnette vidéo Doorbot que je vous avais présentée il y a quelques mois.

Le Ring est toujours en mode "Pre-order" à 199$ au lieu de 249$, prévoyez tout de même 20% de TVA lors du passage en douane. Suite à retard sur la réception d'un composant, les premières sonnettes qui devaient partir cette semaine seront finalement envoyées début décembre. Seule, une centaine de "beta-users" recevra le Ring en avant-première.

Pour les possesseurs de Doorbot, la bonne nouvelle est qu'une mise à jour majeure du firmware est prévue d'ici la fin du mois pour l'ensemble des utilisateurs. Il faut certainement s'attendre à des améliorations sur la qualité des vidéos et à une compatibilité du Doorbot avec l'application mobile Ring qui permet d'avoir une meilleure gestion de la sonnette.

Le déballage de la boite

Comme vous pourrez le découvrir dans la vidéo ci-dessous, la société Ring a fait un très gros effort sur le packaging en offrant une mallette d'outils directement incluse dans la boîte.

La présentation de l'application mobile

Les fonctionnalités de l'application mobile ressemblent à celles actuellement proposées dans l'application Doorbot sur iOS / Android. On aperçoit quelques nouveaux écrans affichant la version du firmware installé, la configuration des champs de détection de mouvement...

Une démo de la sonnette

La caméra utilisée est une caméra grand-angle qui offre une bonne qualité de vue. On remarquera cependant toujours la perte de quelques frames sur le streaming vidéo.

Stay tuned ! Tests réels et déballage du Ring prévus début décembre sur ce blog.

antidote-8.jpg

J'ai testé pour vous le logiciel Antidote 8, un correcteur orthographique et grammatical avec des aides à la rédaction, développé par Druide et disponible sur Windows, Mac et Linux.

Le logiciel Antidote ne date pas d'aujourd'hui, vous pouviez le retrouver assez simplement sous forme de boîte chez de nombreux magasins informatiques. On peut se demander quelle est l'utilité d'un tel logiciel. Je vais tenter de vous donner mon point de vue sur le produit de manière brève et synthétique, mais aussi sans erreur orthographique !

Une détection fine des erreurs

Antidote arrive à détecter de nombreuses erreurs non détectables par des correcteurs classiques fournis par Windows Word, Chrome, Thunderbirds... Antidote vous permettra d'aller plus loin dans la correction de vos écrits et l'amélioration de l'utilisation de la langue française. Antidote supporte aussi les variantes de l'usage de la langue française en fonction de la région d'appartenance et supporte aussi l'orthographe française rectifiée.

En plus de vous notifier vos erreurs, Antidote est capable de réaliser des analyses sur le texte proposé à la correction : Analyse des connotations négatives/positives, répétition de mots, utilisation de termes familiers ... À la suite à cette analyse, Antidote vous donnera une note entre 1 et 5 sur la qualité de votre texte, 1 correspondant au niveau de Novice et 5 au niveau de Druide bien sûr.

Mon premier retour suite à l'utilisation d'Antidote sur quelques-uns des articles du blog est positif. Antidote arrive à débusquer des erreurs d’orthographe et de conjugaison sur des articles que j'avais lus et relus plusieurs fois. Antidote n'est cependant pas infaillible et sur certains cas il peut malheureusement se tromper. C'est pourquoi il est nécessaire de valider une à une les propositions de correction linguistique en s'aidant des explications fournies par Antidote ; les propositions de correction typographiques peuvent quant à elles être validées dans leur ensemble.

antidote-screenshot.jpg

Des dictionnaires riches

Si vous souhaitez améliorer votre lexique, éviter les répétitions, Antidote propose ni plus ni moins que 10 dictionnaires : définitions, synonymes, antonymes, cooccurrences, champ lexical, conjugaison, famille, citations, historique, illustrations. Le dictionnaire des cooccurrences est vraiment très intéressant, il propose des assemblages de mots en fonction de leur utilisation courante. Sachez que ce dictionnaire de cooccurrences créé sous forme numérique est désormais disponible sous forme de dictionnaire papier.

Une intégration native avec de nombreux outils

Antidote s'intègre nativement avec de nombreux logiciels du marché grâce à des plug-ins mis à disposition automatiquement : Suite Windows Office, Clients mails tels que Thunderbirds, Navigateurs Web connus... Son module "Anti-Oups!" vous permet même d'éviter d'envoyer par email des emails contenant des erreurs d'orthographe importantes. La correction orthographique d'Antidote est aussi prise en charge sur les "textarea" des sites Internet au travers votre navigateur Web. Le remplacement à chaud de la source est appliqué automatiquement dès lors qu'une correction est réalisée sur l'application Antidote.

Antidote ne s'arrête pas là, si jamais vous développez un logiciel qui offre aux utilisateurs de l'édition de texte, il est possible d'obtenir le détail de l'API d'Antidote auprès de son éditeur. Un module Windows COM est disponible pour interagir avec Antidote et permettre à Antidote de modifier en temps réel le contenu corrigé.

Synthèse

Antidote est aujourd'hui l'un des meilleurs logiciels de correction d'orthographe du marché. Antidote est disponible en ligne sur la boutique en ligne de MySoft. Sa version numérique ou sa version boîte est au même tarif : 119 €. Pour les particuliers, la licence autorise une installation jusqu'à trois postes différents, pour les professionnels des volumes de licence sont disponibles.

La fiche descriptive complète du logiciel est disponible sur le site de MySoft.


Cet article a obtenu le niveau Druide d'Antidote ;-)

karotz-byebye.png

J'avais prédit la mort prochaine du Karotz il y a un an sur ce blog, la date de sa mort vient d'être annoncée officiellement par Bruno Maisonnier, le PDG d'Aldebaran.

Le Karotz ne sera plus maintenu par la société Aldebaran et les serveurs qui permettent de tenir en vie le Karotz s'arrêteront à partir du 18 février 2015. A l'heure d'aujourd'hui, seuls 10 % des Karotz commercialisés utilisent encore les serveurs du groupe Aldebaran.

Aldebaran refuse aujourd'hui de proposer l'OpenKarotz comme solution de remplacement de firmware pour rendre le lapin autonome et réfléchit sur un modèle OpenSource, mais doute sur la durabilité d'un tel modèle sans aucun investissement du groupe. Traduction, il ne vous reste plus que 3 mois pour mettre à jour le firmware du Karotz vers celui de l'OpenKarotz sans aucune garantie de la part d'Aldebaran.

karotz_back.jpg

La mort du Karotz suite à 2 acquisitions consécutives de la société Violet qui a créé le Nabaztag (grand-père du Karotz) et le Nabaztag Tag (papa du Karotz) montre que le modèle économique de ce type d'objet est loin d'être simple. Les coûts de maintenance des serveurs sur le cloud pour faire fonctionner ces objets connectés sont importants. Pour assurer une rentabilité à des objets connectés, il faut savoir monétiser des services à ses utilisateurs où alors trouver de la valeur aux données produites par ces objets.

Les tentatives de commercialisation d'abonnements par Violet ont échoué, le modèle d'App Store avec des applications payantes n'a lui aussi pas abouti. Le seul moyen de gagner de l'argent sur ce type d'objet est d'éviter de rendre l'objet adhérent à toute infrastructure sur le cloud tant qu'un modèle économique sûr et durable n'ait été validé et d'augmenter autant que possible le prix de sa commercialisation.

Le manque de services utiles proposés sur le lapin et le manque de qualité des applications proposées font que beaucoup d'acheteurs n'utilisent plus le lapin. Aujourd'hui, la vraie utilité d'un tel service est réelle dès lors que celui-ci est connecté à un système de domotique. Le lapin ainsi devient l'âme de la maison et communique sur les événements détectés par la domotique. C'est la raison pour laquelle beaucoup de box de domotique proposent des connecteurs vers le Karotz.

Nous sommes dans une période de transition, nous aurons d'ici une dizaine d'années de nombreuses offres de mini-robots connectés et capables de communiquer avec votre maison. Mais aujourd'hui, le marché n'est pas encore au rendez-vous. Le Karotz ne fait fantasmer que quelques geeks passionnés comme moi de nouvelles technologies et nouveaux usages.

Adieu Karotz !

freebox électricité

Nos box ADSL et TV sont aujourd'hui très énergivores, elles sont généralement tout le temps allumées et pour la plupart du temps, souvent inutilisées.

Sur la base des mesures de consommation électrique de la Freebox V6 réalisées en 2011 par Les Numériques :

Freebox Player (boîtier TV)

  • Veille profonde : 1,3 W
  • Veille simple : 13,4 W (en standard quand vous appuyez sur le bouton éteindre de votre télécommande)
  • Accueil : 17,6 W
  • Chaîne TV HD : 18,1 W
  • Lecture Blu-ray : 24,1 W
  • Lecture film HD : 17,4 W

Freebox Server (boîtier ADSL)

  • Veille : 18,1 W
  • Accès disque dur : 20,5 W

Coût du Watt :

  • 1 W par an chez EDF (hors heures creuses) : 1.201€

Il est possible d'économiser 12.1Wh (soit environ 14€ / an) très simplement au travers d'un simple paramètre du Freebox Player. Cette option se cache dans "Réglages -> Système -> Gestion de l'énergie"

Il suffit de paramétrer la touche d'extinction de votre Freebox à "Éteindre" au lieu de "Mettre en veille". Cette simple option permettra au Freebox Player de s'éteindre au lieu de se mettre inutilement en veille. Attention tout de même, cette fonctionnalité ralentit la l'affichage du menu et peut bloquer l'enregistrement programmé d'émission.

freebox-player-economie-energie.jpg

Si vous voulez pousser les choses un peu plus loin, il est possible de connecter un programmateur horaire sur votre Freebox Server pour l'éteindre quand vous en n'avez pas l'utilité. Vous pourrez ainsi économiser jusqu'à 24€ d'électricité par an.