C'est un classique d'Elie Semoun, mais ça me fait toujours autant rire ...