docker logo

Vous utilisez Docker mais vous rencontrez quelques difficultés pour réduire sa consommation boulimique d'espace disque ? Voici 3 commandes pour libérer votre système des nombreux containers inutilisés et gourmands en espace disque.

Supprimer tous les containers arrêtés

Les containers Docker arrêtés ne sont par défaut pas supprimé du système de fichier de l'hôte, pour supprimer définitivement ces containers non utilisés, la commande est la suivante :

docker rm $(docker ps -qa --no-trunc --filter "status=exited")

Supprimer toutes les images intermédiaires non référencées

Des images Docker intermédiaires sont créées lors de la fabrication des images, pour supprimer l'ensemble des images intermédiaires non référencées par des images labellisées, voici la commande à exécuter :

docker rmi $(docker images --filter "dangling=true" -q --no-trunc)

Supprimer tous les volumes associés à des containers arrêtés

Enfin, si les deux précédentes commandes ne suffisent pas, vous avez la possibilité de supprimer l'ensemble des volumes associés à des images intermédiaires, pour cela, vous pouvez utiliser la commande suivante :

docker volume rm $(docker volume ls -qf dangling=true)

Ces 3 commandes sont normalement suffisantes pour supprimer l'ensemble de l'espace occupé par des containers inutilisés. Vous pouvez les positionner un alias bash pour simplifier leur utilisation, pour cela éditer votre fichier "~/.bashrc" et positionnez l'alias suivant :

alias docker-clean='docker rm $(docker ps -qa --no-trunc --filter "status=exited") && docker rmi $(docker images --filter "dangling=true" -q --no-trunc)'

Il vous suffira d'utiliser la commande "docker-clean" pour libérer votre système des nombreuses images et containers inutiles.

1. Le , 21:02 par julien
79ee606a79eb101582610bddb1f144ff

ça sera bientot natif
docker system prune
https://github.com/docker/docker/pu...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.